Allègement du poids du cartable scolaire en Algérie : le ministre précise

Éducation – Le ministre de l’Éducation nationale a apporté des précisions concernant l’allègement du poids du cartable scolaire en Algérie. On vous étale les détails ce mardi 21 septembre 2021. 

Ce mardi 21 septembre marque la reprise de l’école pour plus de 10 millions d’écoliers. À cet égard, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a apporté quelques précisions. Ainsi, il a abordé le sujet relatif à l’allègement du poids du cartable scolaire en Algérie.

En effet, la rentrée scolaire cette année se déroule dans un contexte assez singulier. Entre la crise sanitaire qui menace et la cherté des fournitures, le cartable lui demeure  toujours une source d’ennui. Et ce, pour les élèves, mais aussi leurs parents. Pour rappel, le président Tebboune a ordonné de prendre les mesures permettant de l’alléger.

Aujourd’hui, le ministre Belabed, a indiqué que le report de la rentrée scolaire avait permis d’étudier plusieurs questions. Et cela, selon ce qu’a rapporté le journal Echorouk. En outre, le ministre a précisé qu’il s’agit des questions concernant les mesures préventives contre la covid-19. Mais, on retrouve également la question de l’allègement du poids du cartable scolaire.

Alors, concernant ce dernier point, ledit ministre a affirmé la mise à disposition des tablettes numériques. Ceci dit, cela indique que son département a commencé à avancer là-dessus. D’autre part, Belabed a assuré que les programmes scolaires connaîtront une vive révision. Il s’agit, par là, de l’une des solutions que les syndicats indépendants ont proposées. Et ce, dans le contexte de régler ce problème du cartable scolaire.

Rentrée scolaire : les principales déclarations du ministre de l’Éducation

En effet, Abdelhakim Belabed, a donné ce matin le coup d’envoi officiel de l’année scolaire 2021-2022. Et cela, à partir de l’école primaire « Abraz Mohamed » dans la commune de Mohammadia à Alger. Outre le poids du cartable, le premier responsable de secteur de l’éducation a abordé plusieurs autres questions.

Alors, en ce qui concerne la question des élèves exclus, Belabed a annoncé qu’une chance leur sera accordée. Cette initiative se veut une réinsertion scolaire de ces derniers. Toutefois, cela se fera dans la mesure des moyens disponibles.

Pour ce qui est des élèves aux besoins spécifiques, le ministre a fait état de l’impression, pour la première fois des livres en braille. En effet, ce type de livres est mis à la disposition des élèves non-voyants. En sus, le responsable a ajouté que les parents des élèves souffrant d’autisme peuvent désormais choisir les moyens appropriés pour leurs enfants dans les classes.

Enfin, le même responsable a annoncé que la plupart des diplômés de l’École Normale Supérieure ont été employés. Ainsi, il ne reste que 800 enseignants au chômage, selon Belabed. D’autre part, il a déclaré qu’ils se sont entendus avec le ministère de l’Enseignement Supérieur à cet égard. Alors, le nombre d’étudiants dans les écoles supérieures pour les enseignants sera en fonction des besoins du ministère de l’Éducation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes