AccueilActualitéAlgérieAli Yahia Abdenour décède, le doyen des droits de l’Homme en Algérie...

Ali Yahia Abdenour décède, le doyen des droits de l’Homme en Algérie n’est plus

Algérie – Le doyen des droits de l’Homme en Algérie, Maître Ali Yahia Abdenour, n’est plus. Il a rendu son dernier souffle aujourd’hui à l’âge de 100 ans. 

Figure et doyen des droits de l’Homme en Algérie, Ali Yahia Abdenour, est décédé ce dimanche 25 avril 2021. L’avocat qui a consacré sa vie entière pour améliorer le sort de la communauté algérienne s’est, en effet, éteint quelques mois après avoir soufflé sa 100e bougie en ce début de 2021. 

La mort de ce militant de toujours a été annoncée par le quotidien généraliste El Watan qui a pris soin de retracer son parcours du combattant dans un article paru aujourd’hui. Le défunt est en fait né le 18 janvier 1921 à la commune Aït Yahia dans la daïra d’Ain El Hammam, la wilaya de Tizi Ouzou.  

Ali Yahia Abdenour, l’infatigable militant

La figure emblématique de la lutte pour les droits de l’homme en Algérie est un ancien moudjahid. Il faisait partie du PPA-MTLD, qui n’est autre que le Parti du peuple algérien. En 1955, il s’est rapproché du FLN. Il a été, par la suite, arrêté et assigné à résidence de 1957 à 1960, souligne la même source.

Quelques années plus tard, en 1961 pour plus d’exactitude, Ali Yahia a été libéré. Il est devenu après cela, le secrétaire général de l’UGTA. Avec le journaliste algérien Arezki Ait Larbi et l’ex-président du RCD, Saïd Sadi, il a fondé la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) en 1985.

En outre, Ali Yahia a pris part à la conférence Sant’Egidio. Celle-ci s’est tenue, rappelons-le, en 1995 à la ville éternelle, Rome en l’occurrence. En tant que président d’honneur de la LADDH, il a également participé à l’appel de Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) en 2011. 

Huit ans plus tard, en 2019, Ali Yahia Abdenour a décidé de cosigner une tribune avec plusieurs personnalités algériennes. Le but étant d’appeler un bon nombre d’Algériens de faire preuve de sagesse à l’approche des élections présidentielles. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes