Les Algériens ont passé 41 millions de minutes au téléphone durant 90 jours

Algérie –  L’ARCEP a dévoilé le nombre et la durée d’appels par minutes passés au téléphone par les Algériens durant une période de 90 jours, c’est-à-dire lors du premier trimestre de l’année 2022. Dzair Daily vous détaille les informations à ce sujet, dans son édition du samedi 13 août 2022.

En effet, l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (L’ARCEP) a communiqué des chiffres, selon lesquels les Algériens sont restés 41 millions de minutes au téléphone en seulement 90 jours. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone, Echorouk. 

Dans le détail, environ 47,67 millions d’abonnés mobiles ont été enregistrés en Algérie lors du premier trimestre de 2022. Face à 46,04 millions d’abonnés mobiles de l’année dernière, lors du premier trimestre. Soit une augmentation de 3,35 %, apprend-on de la même source.

Par ailleurs, le volume de trafic voix de l’ordre généré a atteint 41.574 millions de minutes au premier trimestre de l’année 2022. Soit une augmentation de 1,81 %. Cependant,  86,63 % ont été réalisées sur le réseau local, et 13,27 % sur le trafic sortant du réseau national. On a notamment enregistré 0,06 % sur le trafic sortant sur le réseau international et 0,05 % sur le trafic entrant sur le réseau international.

Il est à noter que l’opérateur mobile Mobilis a maintenu la première place en termes de nombre d’abonnés au GSM. Ainsi qu’aux réseaux de troisième et quatrième génération (3G/4G) lors du premier trimestre de l’année 2022. Le nombre d’abonnés est d’environ 20,3 millions. Suivi de l’opérateur Djezzy avec 14,6 millions. Et enfin, Ooredoo avec 12,7 millions.

Algérie Télécom : le nombre d’abonnés au réseau de téléphone fixe

D’autre part, le nombre d’abonnés aux réseaux de téléphone fixe et sans fil en Algérie a atteint 5,2 millions à la fin du premier trimestre de l’année courante. Alors qu’au cours de la même période, en 2021, on a enregistré approximativement 4,82 millions d’abonnés. Soit, une augmentation de 7,83 %. La même source a indiqué que sur 47,67 millions d’abonnés actifs, 42,68 millions sont abonnés au réseau 3G et 4G. 

Cela est l’équivalent de 89,54%. En plus de 4,98 millions suscrits au réseau GSM, soit 10,46 %. Selon un rapport publié par l’APS, le taux de pénétration du réseau de téléphone mobile a enregistré une augmentation. Cette hausse est d’environ de 3,5 % au premier trimestre de 2021.

C’est-à-dire un taux de pénétration de 104,65 %. Contre 108,15 % en premier trimestre de l’année 2022. En revanche, le même document explique que cette augmentation est notamment due à la légère hausse du marché du téléphone mobile.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes