Société

Algérie : Campagne pour arrêter la photographie des tragédies

0
Algériens campagne
S'abonner :

Algérie – Les internautes algériens lancent une campagne sous le slogan « Ne me prend pas en photos » demandant aux autorités d’interdire aux témoins des tragédies de les filmer.

Sous le slogan « Ne me prend pas en photos », une large campagne visant l’interdiction de filmer les suicides, les meurtres et les accidents de voiture a été lancée hier vendredi 11 septembre par des internautes algériens dans le but de permettre aux familles de faire leur deuil en paix, rapporte le quotidien généraliste Echorouk

En effet, c’est un mouvement visant à renforcer la voix de l’ensemble de la citoyenneté afin de contrer à ce phénomène alarmant. Cette campagne a vu le jour suite aux vidéos de suicide de l’auteur présumé du jeune « Zaki » largement relayées sur les réseaux sociaux. Le dénommé « Mohamed » a mis fin à ses jours sur un banc public à Annaba devant plusieurs passants.  

Cependant, au lieu de venir en aide ou d’alerter les secours, ces témoins ont préféré de filmer la mort violente du défunt pour s’empresser de la publier par la suite sur Internet. Les scènes de la vidéo ont provoqué l’émoi auprès des personnes qui l’ont visionnées. 

Dans le même sillage, les lanceurs de la campagne demandent aux autorités de promulguer des lois stricts pour punir les personnes qui filment ce genre de vidéos. Pour eux, ce comportement absurde plonge les endeuillés dans un état de colère et d’injustice. Les visionneurs de ces scènes partagent la même vision des choses. 

Filmer au lieu d’intervenir.. Une nouvelle tendance en Algérie ? 

Les agressions mortelles, les noyades, les incendies et les suicides sont toutes des tragédies de différent type. Cependant, ces faits divers partagent un malheureux point commun, assister sans réagir. Et pour cause, puisque les témoins sont en train de filmer. 

Dans le même ordre d’idée, l’histoire de la voiture noyée à El Annasser ou ex-Ruisseau en dit beaucoup. En effet, suite aux fortes pluies torrentielles qui ont ravagé plusieurs quartiers et maisons, un homme a vu sa voiture emportée par les eaux. Pire, les témoins au lieu d’agir, ils ont continué à filmer. Un comportement d’autant plus choquant du drame qui s’est produit.

Ce n’est pas tout, plusieurs sont les témoins qui ont réagi face à la violence et la détresse de cette façon, jugée inacceptable par les internautes. À ce qu’il parait, les tremblements de terre qui ont frappé Mila n’ont pas seulement révélé les dessous de la terre mais aussi la nature de certaines personnes. Ces derniers ont décidé de filmer la catastrophe avec leur smartphone au lieu d’aider les victimes. 

Le phénomène s’est sans doute accentué, ce qui a mis les internautes en colère. Pour eux, il est grand temps de passer aux actes et lutter contre ce fléau. Et ce, en sensibilisant davantage les citoyens, notamment les jeunes. Et de captiver l’attention des autorités pour prendre les mesures nécessaires contre les personnes qui filment.

Article recommandé :  Algérie : Naïma Salhi annonce avoir été ensorcelée durant 3 ans !

Vols spéciaux Algérie – France : ASL Airlines programme deux liaisons

Article précédent

Des français veulent « boycotter » la franco-algérienne Camélia Jordana

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.