AccueilScoop et PeopleLes Algériens fustigent Assala Nasri après avoir reconnu la marocanité d'un bijou...

Les Algériens fustigent Assala Nasri après avoir reconnu la marocanité d’un bijou tlemcenien

People – Après avoir porté un bijou d’origine tlemcénienne, la chanteuse syrienne, Assala Nasri, a suscité la colère des Algériens en reconnaissant sa marocanité. Nous dévoilerons pour vous les détails dans la suite de cette édition du lundi 26 décembre 2022.

Après les chansons, les tenues et les plats traditionnels, le patrimoine algérien est devenu la cible du Royaume chérifien. En effet, il est devenu une habitude de s’approprier des éléments de la culture et du patrimoine de l’Algérie. Aux dernières nouvelles, la chanteuse syrienne Assala Nasri a créé l’événement en s’affichant avec un bijou tlemcénien, de quoi irriter les Algériens qui se sont opposés à sa marocanité.

Effectivement, certains pourraient mal l’interpréter, mais voir un symbole de la culture algérienne se faire dérober pourrait irriter plus d’un. Comme c’est le cas de la chanteuse mondialement connue, Assala Nasri qui a été au centre de cette histoire. Dans son dernier clip 100 % Marocain, la Syrienne s’est affichée avec un fameux bijou de tête algérien.

Dans son duo avec la chanteuse marocaine, Asma Lmnawar, Assala est apparue avec le Khit Errouh sur la tête. Il s’agit d’un bijou traditionnel généralement porté au travers du front, constitué de petites pierres en forme de gouttes serties de pierres précieuses. Appelé Khit Errouh à Alger ou encore Zerouf à Tlemcen, le bijou fait partie du patrimoine culturel de l’Algérie. Il est porté soit avec un Karakou algérois ou bien avec la Chedda de Tlemcen.

Ni une, ni deux, les Algériens s’attaquent à Assala Nasri !

En effet, alors que le clip « Sid Lghram » a beaucoup plu aux Marocains, ce n’était pas le cas pour leurs voisins les Algériens. Vraisemblablement touchés par la dernière apparition de la chanteuse Assala Nasri, les internautes Dz n’ont pas hésité à le faire savoir. Porter un bijou traditionnel algérien dans un clip et l’attribuer au Royaume chérifien, est bien une manière d’agacer les Dz !

Suscitant la colère du peuple algérien, le réseau social Twitter a alors enregistré les avis négatifs des internautes. Retwittant quelques extraits du tube, certains utilisateurs de la plateforme de communication ont écrit : « Chaque jour, nous nous réveillons avec un nouveau vol de notre patrimoine par certains ». « Le bijou que porte Assala est reconnu par l’UNESCO avec la Chedda de Tlemcen », a écrit un autre.

Alors que certains s’emportent contre la principale concernée, d’autres pensent que ce n’était pas son intention. « Je suis sûre qu’elle l’ignorait. C’était fait exprès pour bien promouvoir le clip », lit-on sur le tweet d’une internaute. Pour les curieux, nous vous mettons le clip en question afin que vous puissiez construire votre propre avis.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici