AccueilActualitéDes Algériens blessés dans la guerre Ukraine - Russie ? Un étudiant...

Des Algériens blessés dans la guerre Ukraine – Russie ? Un étudiant répond

Algérie – Pour la plupart étudiants, les ressortissants algériens vivant en Ukraine se retrouvent coincés au milieu d’un conflit militaire déclenché par la Russie. Y a t-il des blessés parmi eux ? Un étudiant algérien revient sur la question. 

En effet, depuis le début de l’opération militaire de la Russie en Ukraine, le sort des ressortissants algériens présents est suivi avec beaucoup d’attention. Les bombardements s’enchaînent sur la capitale Kiev. Cela depuis la nuit du jeudi 24 février 2022. C’est le commencement de ce que le Président américain a qualifié de guerre qui va entraîner des pertes humaines catastrophiques. 

Selon l’ambassade d’Algérie en Ukraine, près de 10.000 algériens vivent actuellement dans ce pays de l’Est de l’Europe. Dans un communiqué rendu publique, la représentation diplomatique algérienne à Kiev a appelé la diaspora à faire preuve de vigilance. En respectant les instructions données par les autorités ukrainiennes. Notamment celles liées à la nécessité de rester chez soi et de se déplacer en cas de nécessité absolue. 

Par ailleurs, l’ambassade algérienne a pris d’autres mesures. Il s’agit précisément de la mise en dispositions des ressortissants d’un numéro vert à appeler en cas d’urgence. A noter que cette situation a mis les représentations diplomatiques présentes à Kiev en Alerte. Certains pays européens et du monde entier ont lancé des opérations d’évacuation de leurs ressortissants. 

Un étudiant algérien vivent en Ukraine dévoile un premier bilan 

Intervenu aujourd’hui sur la chaîne de télévision Ennahar TV, Nazim, un jeune étudiant algérien résident à Kiev est revenu sur la situation de la diaspora algérienne. Il a d’abord indiqué qu’il n’y a pas de contact direct entre tous les ressortissants. Mais selon lui, 60 % parmi eux ont réussi à quitter la capitale ukrainienne et rejoindre des villes plus sûres. En dévoilent que les autres se réfugient actuellement dans les métros. 

Au cours de la même intervention, le jeune homme a fait état de bombardements massifs sur les casernes militaires à Kiev. Selon lui, un ressortissant iraqian est décédé à la suite d’une offensive militaire russe. Nazim a poursuivie, en indiquant que pour le moment ’il n’y a pas de blessés parmi les Algériens présents en Ukraine. Mais selon lui, leur état psychologique se dégrade de plus en plus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut appeler un chat, un chat. C’est la guerre et sauve qui peut ! Donner des instructions à défaut d’évacuations c’est pas du tout génial.

Comments are closed.