13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleL'Algérienne Salima Souakri adopte un enfant né avec malformation et suscite l'émotion

L’Algérienne Salima Souakri adopte un enfant né avec malformation et suscite l’émotion

Publié le

- Publicité -

Scoop – Créant l’événement par un geste humanitaire, la judokate algérienne, Salima Souakri, a suscité l’émotion chez les internautes en annonçant avoir adopté un enfant né avec une malformation. Plus de détails sont à découvrir dans cette édition du mardi 4 avril 2023.

En effet, ils se sont rencontrés il y a des années de cela, leur histoire ouvre un nouveau chapitre ! C’est par le biais d’une publication sur son réseau social, Facebook, que la judokate a fait part d’une bonne nouvelle. Très fière et ravie de l’annoncer, l’Algérienne Salima Souakri a révélé avoir adopté un enfant souffrant d’une malformation dès sa naissance.

Effectivement, connue pour sa générosité et sa bonté, la championne algérienne n’hésite pas à offrir de sa bienfaisance. Son histoire avec le petit Asmar a débuté il y a trois (3) ans de cela à l’hôpital de Beni Messous. L’enfant souffrait d’un handicap apparent et d’une malformation congénitale sur le visage. Très vite, Salima Souakri a été prise d’affection pour lui.

- Publicité -

Racontant son parcours de vie, l’ex-championne de judo a expliqué que le petit Asmar est issu d’une relation illégale. Dont les deux parents se sont déresponsabilisés en l’abandonnant dans un orphelinat à Timimoun. Ajoutant que la mère de l’enfant a essayé d’interrompre volontairement sa grossesse en prenant des médicaments. Une pratique qui a malheureusement eu des répercussions sur la santé de son enfant, après sa naissance.

Salima Souakri affiche son enthousiasme et sa fierté sur les réseaux sociaux

En effet, très affectée après leur séparation en raison du Coronavirus, l’athlète algérienne a pris une décision importante. Alors qu’il n’avait que deux ans, le petit Asmar était hospitalisé à Alger avant de retourner à Adrar suite à la propagation du virus. Séparés pendant trois ans, Salima Souakri a révélé qu’elle n’avait pas perdu espoir de le revoir un jour.

Ainsi, engagée à retrouver son protégé, l’entraîneure algérienne s’est déplacée jusqu’à Timimoum. Suite à cela, elle a pris la sage et courageuse décision, celle d’adopter officiellement Asmar. Révélant ainsi avoir entamé les étapes pour son transfert en France. Elle a indiqué que le processus de son traitement pourrait aller jusqu’à quinze (15) ans.

- Publicité -

Ayant confiance en son fils, elle a confirmé qu’il ferait preuve de résistance pendant ce long chemin. Nous vous invitons alors à visionner la vidéo, pleine d’espoir, postée sur le compte Facebook de Salima Souakri.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -