30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 14 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversUne Algérienne perd la garde de ses enfants à cause d'une danse...

Une Algérienne perd la garde de ses enfants à cause d’une danse sur TikTok

Publié le

- Publicité -

Digital – Une mère algérienne perd la garde de ses enfants après s’être déhanchée avant de poster sa danse sur la plateforme TikTok. Dzair Daily vous en dit davantage à ce propos dans cette édition du dimanche 26 février 2023. 

Dans une affaire qui a suscité une grande polémique sur les réseaux sociaux, une femme algérienne a perdu la garde de ses enfants à cause d’une danse qu’elle a livrée à travers l’application TikTok. Il s’agit là d’une information que rapporte Echorouk dans son numéro d’aujourd’hui. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Dans le détail, une mère, originaire de l’ouest de l’Algérie, s’est manifestée, dernièrement, sur la Toile, pour demander de l’aide aux autorités et au peuple algérien. Et cela, après qu’un juge l’a privé de sa petite fille du fait de ses vidéos de danse sur TikTok. Une décision qui fait, selon ses dires, suite à la plainte que son ex-mari a déposé contre elle. Selon lui, la maman n’est pas apte à éduquer leur fille. 

- Publicité -

Cette affaire a donc provoqué une grosse polémique entre soutenant et opposant à cette affaire. Plusieurs internautes ont approuvé et remercié le juge pour ce jugement. « Cette mère n’est ni bonne ni digne d’élever sa fille. Si elle ne lui avait pas été enlevée, cette enfant serait devenue danseuse à l’avenir », a écrit un internaute. 

Tandis qu’un autre groupe a dénoncé la décision du juge estimant que la privation d’une mère de sa fille est un véritable déchirement. Cela, tout en soulignant qu’il s’agit d’une liberté personnelle et que le père ou l’ex-mari s’est juste vengé de sa femme. 

Le désarroi de la TikTokeuse algérienne dont la fille a été enlevée 

Selon les précisions de la susdite source médiatique, une spécialiste des sciences sociales s’est prononcée sur le phénomène des réseaux sociaux en Algérie. Effectivement, elle estime que les valeurs et principes de la communauté algérienne sont en constante dégradation.

- Publicité -

Selon ses dires, danser sur TikTok est devenu très courant pour de nombreuses femmes. En outre, l’experte a souligné que l’entrée des parents dans ladite plateforme est un danger imminent pour la famille.

« Un enfant qui voit sa mère ou son père danser sur Tik Tok grandira en acceptant ce comportement », a-t-elle précisé. Cela, tout en affirmant qu’il s’agit d’un « plan occidental-sioniste » visant à détruire la famille musulmane cohésive. Elle a par ailleurs appelé les autorités à interdire le réseau TikTok en Algérie. Selon elle, ce dernier n’apporte que la perversion et le manque d’éducation.  

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -