AccueilScoop et PeopleL'Algérienne Maya Redjil établit des conditions pour se remarier (vidéo)

L’Algérienne Maya Redjil établit des conditions pour se remarier (vidéo)

People – Récemment séparée de son partenaire, l’Algérienne Maya Redjil n’a pas écarté l’idée de se remarier. Cependant, l’influenceuse a posé une condition exigeante. Nous la dévoilons pour vous juste ci-dessous.

Après s’être séparés du premier partenaire, plusieurs individus sautent le pas et disent oui pour la seconde fois. Si certains préfèrent rester solo après l’échec amoureux, d’autres n’hésitent pas à se lancer dans une nouvelle idylle. Qu’en est-il pour l’influenceuse algérienne Maya Redjil ? On expose pour vous sa réponse dans ce nouveau passage du vendredi 23 septembre 2022.

En effet, la frangine de Sarah a jeté l’éponge ! À la fin du mois d’août, elle a avoué s’être séparée de son conjoint. Une nouvelle qu’elle a longtemps cachée à sa communauté. Toutefois, malgré cette épreuve, la créatrice de contenus digitaux a esquissé, de nouveau, le sourire et se dit prête à entamer un nouveau chapitre.

Effectivement, la pétillante instagrameuse semble déjà planifier son chemin loin de son ex-époux. Interrogée par un abonné, elle n’a pas caché son envie de s’unir avec un nouveau chéri. Néanmoins, ce dernier doit répondre à un certain nombre de critères que Maya Redjil souhaite trouver chez ce futur mari.

Maya Redjil espére se marier avec un homme riche

Sur un ton ironique, l’amatrice de voyage a indiqué que son prince charmant doit être aisé financièrement pour qu’elle puisse s’engager dans les liens du mariage. La vidéaste Web a misé, alors, sur l’humour pour éviter de s’exprimer sur cet aspect de sa vie personnelle sans vexer l’internaute en question. Pour les curieux, vous pouvez retrouver son passage ci-dessous.

Ainsi, en dépit de son divorce et les moments difficiles qu’elle a endurés, la jeune influenceuse n’a pas renoncé à son humour décapant et sa joie de vivre. Sur le réseau social au logo rose, elle ne manque pas de dérider les zygomatiques de ses deux (2) millions d’abonnés.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes