AccueilScoop et PeopleL’Algérienne Kaouthar Ouallal se métamorphose avec un nouveau style capillaire

L’Algérienne Kaouthar Ouallal se métamorphose avec un nouveau style capillaire

People –  Véritable icône de judo Dz, l’Algérienne Kaouthar Ouallal a ébahi ses fans avec une nouvelle apparence. La judokate a délaissé le noir au profit d’une nouvelle teinture. Dzair Daily expose pour vous son look juste en bas dans l’article.

En effet, le premier semestre de 2022 n’a pas été de tout repos pour la sportive algérienne, Kaouthar Ouallal. Entre la maladie de son papa et son élimination précoce des Jeux méditerranéens, la vie n’a pas offert de cadeau à la judokate dz. Cependant, celle-ci a retrouvé le sourire dernièrement, après avoir glané une médaille de bronze aux Jeux de la solidarité islamique qui ont eu lieu en Turquie.

Récemment distinguée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, la vie semble sourire de nouveau à la femme sportive. Ainsi, pour entamer un nouveau chapitre, elle a décidé de se métamorphoser. Effectivement, la ravissante brune a réservé une belle surprise à ses admirateurs en affichant un changement d’apparence radical.

Le noir est la signature capillaire de Kaouthar Ouallal depuis longtemps. Cependant, celle-ci a décidé de changer de tête. Ainsi, en compagnie de Maroi Bouchoucha, elle s’est rendue dans un salon de coiffure à Oran afin de se sublimer. On expose pour vous le rendu final dans la seconde partie de cette édition du lundi 19 septembre 2022.

L’Algérienne Kaouthar Ouallal dit adieu à ses cheveux noirs

Adieu le noir, c’est officiel ! la femme trentenaire a troqué son style capillaire traditionnel en s’offrant une nouvelle coloration. La septuple championne d’Afrique est apparue avec un blond clair. Côté coiffure, elle a opté pour un carré court ultra-rafraîchissant. Pour les curieux, vous pouvez admirer le résultat juste ci-dessous.

Le relooking capillaire de la judokate algérienne a fait sensation sur le Web. Ses fanatiques n’ont, d’ailleurs, pas tari d’éloges à son égard. « Ça te va trop bien. Je valide la métamorphose », « Le blond te va à ravir », lit-on parmi les commentaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes