L’Algérienne Kamilya Ward tacle Bounedjah et encense Karim Benzema

People – L’Algérienne Kamilya Ward n’en finit pas de tacler Baghdad Bounedjah. Suite au triplé de Benzema, l’artiste n’a pas manqué de vanter son talent, critiquant par la même occasion l’international algérien. Voici tout.

En effet, le membre des Bleus a montré toute sa classe face à Chelsea. Après avoir inscrit un triplé pour permettre à son équipe de renverser le PSG en huitième de finale de Ligue des Champions, le Madrilène s’est encore surpassé face à l’équipe anglaise. Après cette prestation XXL, l’Algérienne Kamilya Ward n’a pas tari d’éloges à l’égard de Karim Benzema, dénigrant, par la même intervention, Baghdad Bounedjah.

Vous êtes intéressés et vous voulez en savoir plus ? Dzair Daily se livre sur l’affaire et relate pour vous les détails. Cela, dans cette édition du vendredi 8 avril 2022. En effet, l’artiste algérienne en veut vraiment à son ex-partenaire, qui n’est nul que Baghdad Bounedjah. Kamilya Ward n’a encore une fois pas été tendre avec l’attaquant d’Al Sadd SC. 

Sur la Toile, la présentatrice télé très connue des écrans palestiniens s’est déchaînée, effectivement, contre lui. Elle s’est emparée de son compte Instagram pour s’attaquer au numéro 9 des Fennecs. Dans le détail, le mannequin Dz a pris la parole en story pour commenter l’exceptionnelle prestation du Franco-Algérien, Karim Benzema. Celui qui continue de bluffer les amateurs du ballon rond et marche sur l’eau cette saison avec le Real Madrid.

Kamilya Ward réplique au commentaire de Djamel Belamri

L’interprète de « El 3echk Kwany» a été, en effet, élogieuse envers le capitaine Meringue. La splendide brune a alors proféré avec ironie « Où est la personne qui lui a demandé de rester loin de l’équipe nationale ? ». En faisant référence à un ancien commentaire de l’international algérien, Djamel Belamri, sur un live de Benzema. Le défenseur central d’Al-Shabab Riyad avait, rappelons-le, inscrit « Nous avons Bounedjah ».

Loin de s’arrêter là, Kamilya Ward a glissé une pique à l’amoureux de Rania Benaichouche en le nommant « Boukhorti ». Une prise de parole qui reflète la rancœur profonde qu’éprouve la jeune femme à l’égard de l’auteur de l’unique but en finale de la CAN 2019, face au Sénégal.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes