15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 19 avril 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleL’Algérienne Halyma Alma dézingue 2 producteurs pour une histoire d’argent

L’Algérienne Halyma Alma dézingue 2 producteurs pour une histoire d’argent

Publié le

- Publicité -

People – Exaspérée, l’actrice algérienne, Halyma Alma, a révélé que les productions de deux programmes télévisés ramadanesques, ne lui ont pas versé sa rémunération. Apprenez les détails, ce 6 mai 2022, dans les paragraphes qui suivent

En effet, durant le mois sacré du Ramadan, plusieurs séries ont su capter et gagner l’adhésion des téléspectateurs. En outre, des jeunes talents que l’on ne soupçonnait même pas sont devenus des stars de la télévision Dz. C’est à l’image de l’Algérienne, Halyma Alma. Celle qui a crevé l’écran lors de sa participation aux célèbres feuilletons ramadanesques, Babour Ellouh et Yemma 3.

Son succès remarquable lui a valu de nombreuses invitations sur les diverses émissions et talk-shows. Elle a été, ainsi, invitée au programme « Yasmine Talk » pour s’exprimer sur son expérience professionnelle. Lors de son intervention à l’écran de Nedjma TV, la jeune femme s’est offerte une tranche de liberté, d’expression en évoquant une autre facette du septième art. Elle a abordé, effectivement, le paiement des acteurs en Algérie.

- Publicité -

Contestataire, la comédienne algérienne s’en ai pris aux producteurs des programmes télévisés « Babour Ellouh » et « Yemma 2 ». Quelques jours après la fin de leurs diffusions, les deux long-métrages reviennent sur le tapis. Irritée, la chanteuse originaire de Jijel a fait savoir que les cinéastes en question ne lui ont pas versé sa rémunération.

Algérie : les confidences de Halyma Alma

En outre, l’invitée de Yasmine Saouda a remis la faute également sur elle-même et son caractère « pondéré ». « Je ne suis pas le genre de personne qui fait la pression aux producteurs pour recevoir le caché », a-t-elle indiqué. De plus, la vedette de « Babour Ellouh », a expliqué qu’elle s’est présentée, préalablement, en tant qu’amatrice en cinéma qui veut vivre sa passion. Chose que Halyma Alma, semble regretter aujourd’hui.

« C’est une lame à double tranchant » a lancé l’artiste algérienne. Voilà une confession à laquelle personne ne s’attendait ! Pour les curieux, on expose pour vous le passage de l’interprète de « Sidi Boumedienne », juste ici.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -