AccueilScoop et PeopleL’Algérienne Hafida Briki justifie la cherté de ses billets par un motif...

L’Algérienne Hafida Briki justifie la cherté de ses billets par un motif qui fait polémique

People – En vue d’expliquer les prix appliqués sur les billets d’accès à son prochain événement, la styliste algérienne, Hafida Briki en l’occurrence, avance une raison qui crée une large polémique. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire les quelques lignes qui suivent !

Le festival du costume traditionnel algérien ne manque pas d’alimenter les débats ces jours-ci. Et cela, tant au niveau de la Toile que sur le petit écran. À présent, l’organisatrice dudit événement, à savoir la modéliste algérienne Hafida Briki, vient s’exprimer au sujet des tarifs des billets d’entrée à l’exposition en question.

Dans sa déclaration à la presse, la styliste constantinoise a indiqué que le billet permettant d’assister au susdit événement s’affiche à un prix qui s’élève à 6.900 dinars. Suite à cette révélation, la jeune femme s’est retrouvée au beau milieu d’une large polémique. Vous désirez en savoir davantage ? On vous dit tout dans ce nouveau numéro du 15 octobre 2022.

Débourser 6.900 dinars pour se rendre à une manifestation culturelle est sans doute pas très commun. C’est un coût nettement élevé, jugent beaucoup. Toutefois, ce n’est pas la cherté du billet elle-même qui est remise en question. Les propos de la jeune femme ont suscité de vives réactions pour toute autre cause. Il s’agit du motif qui a incité l’organisatrice à imposer un montant aussi élevé.

Hafida Briki lâche des déclarations et se fait lyncher sur la Toile

Pour expliquer la grosse somme imposée en échange du billet du festival du costume traditionnel algérien, Hafida Briki a avancé une raison qui l’a poussée au cœur des critiques.

Dans le détail, elle a indiqué qu’à travers cette mesure, elle visait principalement à délimiter le nombre des présences à la cérémonie. C’est donc le facteur déterminant du prix du billet. L’Algérienne a effectivement révélé au micro de la chaîne Ennahar TV qu’elle ne voulait pas d’une salle débordée de spectateurs.

Dans son allocution, la jeune femme a clairement souligné qu’elle souhaitait réserver l’entrée à une tranche bien précise des citoyens. Soit des personnes qui, selon elle, méritent une place à son projet.

Ce n’est pas tout ! La styliste algérienne a fait d’autres révélations qui n’ont pas vraiment plu aux internautes. La protagoniste s’est accordée le mérite d’avoir promu le patrimoine Dz à titre gratuit. Cela, avant de se dire extrêmement fière de ses réalisations. Des déclarations jugées « arrogantes ». 

Hafida Briki a confié ne jamais attendre de compliments de qui que ce soit. « Je suis Mohamed Ramadane de l’Algérie », s’est-elle vantée, en faisant référence à la grosse notoriété dudit célèbre acteur égyptien. Face à ses propos, les usagers d’Internet n’ont pas manqué de critiquer sévèrement la jeune styliste dénonçant une « confiance en-soi excessive et frappante ». 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes