AccueilÉconomieAlgérienne des Eaux : plus de 62 milliards de créances impayées par...

Algérienne des Eaux : plus de 62 milliards de créances impayées par les ménages

Algérie – L’Algérienne des Eaux (ADE) s’écroule sous le montant qui a atteint 62 milliards de créances impayés, un poids qui pèse trop lourd. Dzair Daily vous en dit davantage à ce sujet, dans la suite de cette édition du 3 octobre 2022. 

Effectivement, l’Algérienne des Eaux (ADE) se retrouve noyée sous le poids d’un chiffre gigantesque de créances non payées par l’ensemble des citoyens algériens. Ce montant qui atteint les 62 milliards, complique systématiquement la situation financière de l’organisme susmentionné. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone, El Bilad. 

En ces temps de sécheresse, l’eau devient une source vitale très précieuse, la raison pour laquelle l’ADE s’implique tant bien que mal à trouver un moyen pour garantir l’approvisionnement des populations en eau potable. En effet, le directeur général de l’Algérienne des eaux, Mustapha Rekik, a révélé que 21 projets sont au programme. 

Les susdits projets s’exécutent dès l’année 2023, en vue d’améliorer le service public. En outre le chargé de l’ADE explique notamment qu’ils concernent plusieurs régions du pays. À savoir Béjaïa, Oran, Boumerdes, Sétif, Souk Ahras, Médéa, Batna, Mila, Touggourt. En plus de Laghouat, Bouira, Biskra, Adrar, Mostaganem, Relizane, Guelma et Aïn Temouchent .

Algérienne des Eaux : de nouveaux projets pour un meilleur approvisionnement en eau potable

Par ailleurs, Rekik a précisé qu’après recouvrement, le niveau des recettes de l’ADE pour l’année 2021 atteint 31,07 milliards de DA. Comme il a également souligné que le niveau des créances jusqu’à la fin décembre 2021, est passé à 62,84 milliards de DA. Quant au domaine du numérique, ledit DG fait savoir que l’ADE avait adopté plusieurs systèmes.

Nous retrouvons à leur tête le nouveau système de gestion des abonnements : les relevés et le recouvrement des créances. Il est question du nouveau système de suivi des installations et le nouveau site électronique de l’ADE. Ajoutons à cela le lancement de la nouvelle facture de consommation d’eau et d’assainissement format A4. 

Celle-ci assurant une lecture claire pour l’abonné sur sa consommation de l’eau. Enfin, l’ADE s’est dotée de 120 laboratoires mobiles pour renforcer le contrôle de la qualité d’eau. Pour un meilleur raccordement des cités AADL, il suffit que cette dernière procède à des opérations de diagnostic des réseaux d’AEP de chaque site. Et de négocier aussi un contrat d’exploitation et d’entretien avec la société Gest-Immo.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes