AccueilSociété et CultureSociétéUne Algérienne diffuse un live durant la prière à La Mecque et...

Une Algérienne diffuse un live durant la prière à La Mecque et soulève un tollé

Algérie – Une influenceuse algérienne à diffusé en direct une prière à La Mecque, cette attitude a déclenché une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux. On vous explique tout dans notre numéro du 27 avril 2022. 

En effet, la jeune influenceuse d’origine d’Algérie, Hana Beauty, a récemment fait parler d’elle sur les réseaux sociaux. Pour cause, cette Algérienne a diffusé en direct une prière dans la mosquée de La Mecque. Une attitude qui a suscité des réactions indignées des Algériens. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk, dans son édition d’aujourd’hui.

Selon la même source, cette femme se retrouve dans les lieux saints pour accomplir le petit pèlerinage, la Omra. Pendant la prière de Tarawih, elle a ouvert un live sur son compte Instagram pour partager ce moment avec ses abonnés. Beaucoup de ceux qui ont regardé la vidéo ont exprimé leur mécontentement à l’égard de ce comportement. Ils l’accusent notamment de vouloir faire le buzz. 

En revanche, une partie des internautes ont abordé le sujet sous un autre angle. Cette catégorie a défendu la jeune influenceuse en question. Selon eux, cette dernière n’a pas commis de crime en diffusant une prière, car le rituel de la Omra ne se fait pas en secret. Notant que cette catégorie d’utilisateurs des réseaux sociaux a adressé des messages de soutien à la créatrice de contenue DZ. 

La vidéo qui a allumé la Toile 

Dans la vidéo, la jeune influenceuse apparaît alors qu’elle prie dans la mosquée de La Mecque. Elle tenait surtout à partager le déroulement de cette prière avec ses fans sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’on a constaté à travers le discours de Hana Beauty. Dans lequel elle a demandé à ses abonnés d’écouter la récitation des versets. 

Par ailleurs, il convient de rappeler que le ministère saoudien des Affaires islamiques a interdit la diffusion des prières dans les mosquées de La Mecque et Médine. Cela lors de ce mois sacré de ramadan. Selon la même source médiatique, l’Arabie saoudite a signalé que cette interdiction est entrée en vigueur le 1er avril dernier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes