L’Algérienne Caroline raconte ses péripéties judiciaires après son agression par des adolescents

Scoop – L’influenceuse algérienne Caroline Chahinez a donné plus de détails sur les péripéties judiciaires qu’elle a dues affronter après son agression par des adolescents. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 20 juillet 2022.

La créatrice de contenu algérienne, Caroline Chahinez a raconté ses péripéties judiciaires après son agression par des adolescents. En effet, la jeune influenceuse a subi une agression au domicile de son compagnon. Et c’est grâce à l’intervention de la chienne de ce dernier que le pire a pu être évité. 

À la suite de cette agression, la jeune femme s’est épanchée sur les réseaux sociaux. Elle a raconté en détail ce qu’il s’est passé au domicile de son nouveau partenaire, en Suède. En effet, Caroline a ainsi déclaré que quatre (4) individus se sont introduits à leur domicile. Deux (2) d’entre eux l’ont immobilisé et lui ont donné un coup de poing. 

Par la suite, la chienne de son compagnon Ishak, est intervenue, et a mordu un des malfrats. Et a réussi à les faire fuir. Plus de peur que de mal pour les nouveaux amoureux, qui viennent d’ailleurs récemment d’emménager ensemble. Cependant, et selon les dires de la jolie brune, relayés par la page Algerian Stars, l’histoire ne s’arrête pas là.

Caroline Chahinez se confie sur son agression

En effet, l’avocat de la jeune maman de Jorid et Janna lui a expliqué qu’en Suède. Si un agresseur ne l’attaque pas avec une arme (quelle qu’en soit sa nature). La victime n’a pas le droit de se défendre et de le frapper à son tour. Même dans ce cas précis. Où les agresseurs se sont introduits illégalement chez son compagnon.

En d’autres termes, et selon Caroline, la loi suédoise interdit à une victime de riposter en cas d’agression à mains nues. Elle peut se défendre seulement si son agresseur s’en prend à elle à l’aide d’une arme. L’influenceuse n’a pu s’empêcher d’ironiser face à une telle situation, où elle se retrouve agressée chez elle et où elle n’a pas le droit de se défendre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes