AccueilScoop et PeopleL’Algérienne Amel Bouchoucha parle de l’éducation de sa fille et dévoile des...

L’Algérienne Amel Bouchoucha parle de l’éducation de sa fille et dévoile des détails sur sa vie

People – L’Algérienne Amel Bouchoucha ouvre son cœur et dévoile des détails de sa vie et sur notamment sa fille. Pour les curieux, vous êtes tombés pile au bon endroit.

L’actrice internationale, Amel Bouchoucha, est connue pour ses nombreuses apparitions sur le petit écran. Celle-ci revient encore une fois pour s’exprimer sur sa vie privée ainsi que sur sa fille. Au fait, l’Algérienne Amel Bouchoucha a ouvert son cœur lors d’une émission arabe où elle a poussé un coup de gueule contre les personnes qui se permettent de jaser de l’éducation de sa fille et d’autres détails de sa vie.

La star algérienne a tant collectionné les éloges pour ses participations à des séries étrangères. Faisant d’elle l’une des actrices internationales les plus appréciées par le public algérien. Néanmoins, cette fois-ci, la sublime artiste a montré une nouvelle facette de sa personnalité. En fait, Amel Bouchoucha a évoqué, une nouvelle fois, des détails de sa vie privée. Invitée à une émission libanaise, Talk of the town ou bien Hadith El Balad, animée par Mona Abou Hamza. 

L’actrice algérienne comme à son habitude n’a pas hésité à parler de certains détails, notamment en ce qui concerne l’éducation de sa fille. Amel Bouchoucha a alors dévoilé que sa fille détient une double nationalité. Algérienne de mère et Libanaise du côté de son père. Par la même occasion, elle a répondu à la question du nombre des langues parlées par sa fille. Amel a en effet révélé que sa fille parlait quatre (04) langues, dont le dialecte algérien.

« Je parle la langue que je veux », a répondu Amel Bouchoucha

Lors de son passage dans l’émission susmentionnée, l’actrice algérienne a poussé un coup de gueule. Cette dernière a dévoilé avoir été critiquée par un bon nombre d’internautes. Et ce, en raison de son délaissement du dialecte algérien lors de ses interviews en arabe. Amel Bouchoucha a tenu à répondre à cette catégorie de sa communauté en leur expliquant la situation.

En effet, la jeune femme de 40 ans a mis en avant ses capacités à bien maîtriser sa langue natale. Néanmoins, elle se justifie en déclarant que « je préfère parler la langue à travers laquelle je me sentirais mieux et plus à l’aise ». Elle a ensuite conclu en soulignant : « Je parle la langue que je veux et personne n’a le droit de m’imposer la façon avec laquelle je suis censée parler ».

 

View this post on Instagram

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes