AccueilSociété et CultureCultureL’Algérien Yasmina Khadra en compagnie d’une star mondiale aux USA (image)

L’Algérien Yasmina Khadra en compagnie d’une star mondiale aux USA (image)

People – L’écrivain algérien, Yasmina Khadra, rencontre une star mondiale aux USA. Vous êtes curieux de découvrir l’identité de cette dernière ? Restez branchés, Dzair Daily vous dévoile davantage de détails à ce sujet dans son édition du samedi 3 septembre 2022. 

En effet, le célèbre écrivain algérien, Yasmina Khadra, a publié, ce matin, sur son compte Facebook une photo sur laquelle il s’affiche avec une star mondiale aux USA. Il s’agit de l’acteur et producteur américain, Rami Said Malek. Les deux hommes se sont rentrés lors de la soirée d’ouverture du Festival du cinéma américain 2022 où il semble avoir beaucoup sympathisé. 

Dans le détail, le romancier Mohammed Moulessehoul, dit Yasmina Khadra, est membre du jury de cette 48e édition du Festival du cinéma américain 2022. Effectivement, ce dernier se déroule du 2 au 11 septembre 2022 au Centre international de Deauville (Calvados), en France.

La cérémonie d’ouverture, qui s’est donc tenue hier, a accueilli de nombreuses personnalités, dont la star d’origine égyptienne, Rami Said Malek. C’est donc à cette occasion là que les deux susdits artistes se sont rencontrés pour la première fois.

À noter que l’acteur oscarisé de 41 ans est venu en compagnie de sa bien aimée, la jeune britannico-américaine, Lucy Boynton. Cette dernière, faut-il le souligner, a reçu le prix Nouvel Hollywood  durant la cérémonie en question. Revenons à l’écrivain DZ ! Si vous voulez en savoir plus sur lui, vous pouvez consulter la suite de cet article. 

algérien khadra star usa

Yasmina Khadra, l’indomptable 

L’écrivain algérien Mohammed Moulessehoul est un ex-officier dans l’armée algérienne. Il rejoint l’école des cadets de la Révolution dès son jeune âge. À 23 ans, il sort sous-lieutenant de l’Académie militaire de Cherchell. Plus encore, il travaille pour l’armée algérienne pendant vingt-cinq (25) ans. Et cela, lors de la guerre civile algérienne dans les années 90. 

Il fait valoir ses droits à la retraite et quitte l’armée en 2000, après avoir atteint le grade de commandant. Ce n’est qu’à partir de cette année qu’il se consacre entièrement à sa passion : l’écriture. Il faut savoir que Moulessehoul a écrit pendant 11 ans sous différents pseudonymes. En 1997, il opte définitivement pour « Yasmina Khadra » les deux prénoms de son épouse.

Selon ses déclarations, porter le prénom de son épouse est une façon de lui rester redevable. Et ce, pour tout le soutien qu’elle lui a apporté durant sa carrière, dit-il. Il convient de citer que l’écrivain a décroché plusieurs prix et réussi à inscrire son nom dans le monde de l’écriture.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes