AccueilScoop et PeopleL’Algérien Takfarinas débarque à Montréal et survole en hélicoptère le centre-ville (vidéo)

L’Algérien Takfarinas débarque à Montréal et survole en hélicoptère le centre-ville (vidéo)

People – Le chanteur algérien, Takfarinas, débarque à Montréal et fait le tour de la ville en hélicoptère. Vous êtes curieux de connaître la raison de sa visite ? Restez branchés, Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails dans l’édition de ce mardi 27 septembre 2022.

En effet, le chanteur populaire algérien, Takfarinas, a débarqué, ce lundi, à Montréal où il a eu la chance de découvrir la beauté de cette ville en hélicoptère. C’est en tout cas ce qu’on peut voir sur la vidéo qu’a publiée la célèbre page Facebook les Algériens de Montréal. Si vous êtes intéressés de connaître les détails à ce sujet, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Effectivement, l’un des piliers de la chanson kabyle est arrivé, hier, sur le territoire montréalais. Et cela, pour un grand spectacle qu’il animera, le 1er octobre prochain, dans la salle d’Aréna de Montréal, communément appelée Aréna de Westmount. Il convient de noter que la susdite ville est connue par sa grande population. 

D’ailleurs c’est la deuxième ville la plus peuplée du Canada, après Toronto. Takfarinas a donc eu l’honneur de la visiter en la survolant en hélicoptère découvrant ainsi la splendeur de cette magnifique région. Ce n’est pas tout ! Si vous voulez en savoir plus, retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article.  

Takfarinas, un artiste avec un grand « A »

Ahcène Zermani, connu sous le nom d’artiste de Takfarinas, est un chanteur, musicien, auteur, compositeur et interprète kabyle. Âgé de 64 ans, il contribue à populariser la musique berbère en Europe. Cela étant donné qu’il vit en France depuis 1979. La star algérienne est connue pour son style de musique basé sur l’amour et la fraternité. 

En effet, ses chansons incarnent la joie de vivre et bannissent le fanatisme et l’extrémisme. Issu d’une famille de musiciens, Takfarinas s’intéresse à la musique et aux instruments dès son jeune âge. D’ailleurs vers six (6) ans, il procède à la fabrication d’une guitare, cela, avec un bidon d’huile de moteur de voiture et des câbles en métal de freins de vélo. 

Il est alors très vite attiré par les artistes de la chanson chaâbi comme M’Hamed El Anka, Cheikh El Hasnaoui et Slimane Azem. L’instrument préféré de Takfarinas est le mandole électrique à laquelle il aime d’ailleurs rajouté sa touche et son style personnel. En 1999, il remporte un Kora Awards du meilleur artiste nord-africain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes