20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleL’Algérien Tahar Amari devient l’un des plus grands spécialistes du Soleil au...

L’Algérien Tahar Amari devient l’un des plus grands spécialistes du Soleil au monde

Publié le

- Publicité -

Science – Pour prémunir l’humanité d’une potentielle rage venant d’un monstre beau et brûlant à la fois, un astrophysicien algérien, Tahar Amari en l’occurrence, est parti percer les mystères du Soleil et est devenu l’un des grands spécialistes en la matière.  

Comme une reine assise sur son trône au centre du Système solaire, l’étoile Soleil brille avec ses rayons laissant huit planètes tourner autour d’elle et vénérer sa beauté éternelle. Mais derrière ce portrait lumineux, des humeurs imprévisibles et brûlantes se parent. Ayant conscience de cette vérité, un astrophysicien algérien, Tahar Amari, s’est lancé dans la recherche pour découvrir les mystères du Soleil. 

Né en France d’un père algérien qui n’a jamais eu l’occasion de nourrir son envie d’apprendre, Tahar a grandi au sein d’une famille composée de 14 membres. Comme plusieurs enfants, il a appris comment positionner ses doigts pour écrire à la commune de Bobigny, sauf qu’il s’est distingué pour devenir aujourd’hui, l’un des plus grands spécialistes du Soleil. 

- Publicité -

Nul besoin de le préciser, le succès ne vient pas du jour au lendemain. Le goût pour la recherche, la curiosité sans bornes et les conseils de son père et ceux de son cousin Arab, se sont tous réunis pour que Tahar puisse récolter les fruits de ses efforts aujoud’hui. Le magazine français, Le Point revient sur son parcours dans son numéro du 11 février dernier.  

L’Algérien Tahar Amari : Une tête bien faite qui regorge de talents

Comme un Roi Soleil d’une autre époque, Tahar Amari aimait comme Louis XIV les rideaux rouges du théâtre. Son prof d’art avait du mal à le laisser aller tellement il était un l’un de ses bons élèves-acteurs. Cependant, tout l’amour que Tahar portait pour la science l’avait forcé à quitter le monde de la scène. 

Le théâtre n’était pas l’unique point fort de Tahar. Celui-ci était un sportif de qualité. Il a débuté le handball à l’athlétique club de Bobigny en 1969, pour se faire après quelques années une place dans la sélection nationale de handball d’Algérie. Il faut dire que Tahar était le dénicheur de ses propres talents. Dès qu’il a découvert son amour pour la science,  et l’a choisie aux dépens de tous. 

- Publicité -

| Lire aussi : La découverte de cette Algérienne permettra « d’appréhender la théorie du Big Bang »

Bien qu’il soit chercheur, Tahar est aussi théoricien. En effet, il est l’auteur de trois (03) découvertes sur l’étoile du Système solaire avec son équipe. Au centre de physique théorique (CPHT) de l’Ecole polytechnique en France, Tahar remue ciel et nuit pour protéger notre planète mère, la Terre, des grands risques du Soleil.  

L’astrophysicien algérien cherche à prévoir les éruptions solaires pour éviter tous les scénarios ayant des épilogues malheureux. Selon lui, huit (08) minutes seulement suffisent pour que le rayonnement parcourt 150 millions de kilomètres et arrive à la planète Terre. 

L’atmosphère terrestre joue le rôle d’un bouclier contre le rayonnement. Les astronautes se trouvant à l’espace peuvent, quant à eux, recevoir une certaine dose de ce dernier. Celle-ci est létale, alerte-t-il. Et c’est bien là le nœud de l’une de ses nombreuses missions.     

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -