AccueilÉconomieDigitalUn Algérien révolutionne l'Intelligence Artificielle grâce à cet outil en Arabe

Un Algérien révolutionne l’Intelligence Artificielle grâce à cet outil en Arabe

Algérie – Un jeune docteur algérien donne un nouveau coup de souffle au journalisme arabe en inventant un outil dopé à l’Intelligence Artificielle qui offre un bouquet diversifié de services entre les mains des journalistes. 

Et si l’IA, qui prend d’ores et déjà racine dans plusieurs sciences, épousait le journalisme ? Cette question pourrait bien être celle qui a réveillé l’étoffe du chercheur en lui. Cet Algérien, qui manie les clés du clavier à la perfection, a réussi à concilier journalisme et Intelligence Artificielle pour donner naissance à un outil qui facilite la rédaction en langue arabe, et encore plus. 

Fouad Bousetouane a pris la décision de rompre avec l’abstrait en exécutant ses idées ingénieuses. Il reçoit ensuite le prix prestigieux de l’IA dans le journalisme ce 2021 à Dubaï. Pour en savoir plus sur l’outil qu’il propose aux journaleux, le magazine Supernova DZ lui a permis de prendre la parole ce lundi 05 avril 2021.  

Une IA pour promouvoir le journalisme 

En préambule, il a fait savoir que cet outil pourrait bien être utilisé avant la fin de l’année courante. Le jeune algérien a, par la suite, tenu à donner plus de détails sur son modèle. D’après lui, ce dernier tient à vérifier les sources d’informations des journalistes.

Celles-ci pourraient être divulguées sur des sites électroniques, les réseaux sociaux comme sur le petit écran. L’outil en question distingue, de ce fait, le vrai du faux. « Prenons l’exemple d’un article journalistique. Grâce à notre méthode, nous pourrions lever le voile sur la position exacte de la fausse information. 

Elle pourrait résider au niveau des données statistiques ou bien les noms des personnalités », explique le jeune homme qui a remporté le prix du meilleur directeur exécutif en intelligence artificielle et technologique de la région de Chicago aux États-Unis. 

Ce n’est pas tout. Le modèle en question regorge de fonctionnalités. Il peut, selon les dires du docteur, détecter les hyper trucages (deepfake), les plus réalistes. Un peu plus loin, le diplômé de l’université d’Annaba a fait savoir que son outil a le don de déceler, en temps réel, toute faute dans les discours.

Une IA qui se met à la peau du lecteur 

« Si par exemple un responsable avance des fausses données, cette IA veillera à les corriger à l’immédiat », assure le chercheur. « Cet outil pourrait mettre fin à toute information déformée », ajoute-t-il. Dans le même ordre d’idées, le jeune algérien a révélé une autre fonctionnalité encore plus intéressante, qui ressemble à celle du modèle développé par OpenAI, GPT-3 en l’occurrence. 

Il estime alors que son outil peut rédiger des contenus en arabe. Le modèle de Bousetouane peut se mettre dans la peau du lecteur. Il détecte toute impression négative que pourrait avoir le lecteur. Il informe, par la suite, son utilisateur des modifications qui doivent être rapportées à l’article. « L’Intelligence Artificielle peut faciliter le quotidien des journalistes », conclut l’Algérien Fouad Bousetouane

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes