Un Algérien qui prétendait être un conseiller de Tebboune est arrêté pour usurpation d’identité et escroquerie

Algérie – Incroyable, mais vrai ! Les services de la Sûreté de la wilaya de Sétif ont interpellé un individu, à priori Algérien, pour s’être fait passer pour le conseiller officiel du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Nous vous dévoilons tous les détails relatifs à cette affaire pénale dans les lignes qui suivent. 

L’usurpation d’identité, improprement qualifiée de vol d’informations personnelles, est un délit pouvant entraîner de nombreux préjudices aux personnes qui en sont victimes. Très souvent, ces dernières se voient notamment poursuivies pour des infractions dont elles doivent prouver qu’elles n’en sont pas les autrices. Le métier de conseiller du chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, n’a pas été épargné par cette pratique malveillante. 

Et alors que l’Internet connaît une croissance fulgurante au sein du territoire algérien, la fraude numérique explose. Le développement des services en ligne multiplie en effet, pour les fraudeurs, les occasions d’usurper une ou plusieurs identités. Et ce, en vue de tirer parti, à leur place ou à leurs frais, de prestations marchandes et sociales. Des démarches déviantes auxquelles a procédé un résident de la ville de Sétif, au nord-est de l’Algérie. 

Le suspect en question a alors été arrêté, par les services de la Sûreté de la susdite wilaya. Cela après avoir extorqué de l’argent à des personnes en se faisant passer pour le conseiller du président Abdelmadjid Tebboune. C’est ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk. L’information est parue dans son édition d’hier. Nous la reprenons pour vous ce vendredi 1er avril 2022. 

Sétif. Un homme arrêté pour usurpation d’identité et fraude : les services de la Sûreté lance un appel à témoin et à victime d’escroquerie 

Le mandat d’arrêt du suspect fait suite à la réception par la brigade de la Police judiciaire (PJ) relevant de la Sûreté de la circonscription administrative de la wilaya de Sétif des instructions du parquet. Celles-ci faisaient état de plusieurs vols. Il s’agit là de ce que mentionne en outre la même source médiatique. Les services policiers ont ainsi diligenté une enquête au sujet des escroqueries.

Un procédé qui leur a donc permis de réussir à mettre la main sur cette personne qui avait pris l’habitude de se servir de l’identité du conseiller spécial du président de la République pour amasser une fortune. Pour plus d’éléments probants, les services de la Sûreté de la wilaya de Sétif ont lancé un appel à témoin et à victime de duperie. 

Ils ont ainsi appelé les concernés à se rapprocher du poste de police le plus proche. Ils les invitent à déposer plainte, apporter leurs témoignages ou encore fournir des renseignements au sujet de l’inculpé. Celui impliqué dans ces affaires d’usurpations d’identité et de fraudes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes