Un Algérien profite du match Real Madrid – Manchester City pour fuir la police en Espagne

Algérie – La police espagnole a arrêté un ressortissant algérien qui tentait de fuir à la justice lors du match Real Madrid-Manchester City. Retrouvez plus de détails à ce sujet dans la suite de cette édition du 13 mai 2022. 

En effet, un Algérien de 56 ans a profité du bruit sur la terrasse du bar Moneva à Saragosse lors de la demi-finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Manchester City. Et cela pour arracher son bracelet électronique. Il pensait pouvoir le retirer sans que personne s’en aperçoive. Mais Alfredo, le propriétaire de cet établissement, l’a retrouvé. Et il n’a pas hésité à appeler la police pour le signaler. 

Sa collaboration et le bon œil d’un agent qui l’a reconnu à la porte d’un supermarché, quelques jours plus tard, ont permis l’arrestation du suspect et d’éviter un drame concernant son ex-compagne. Effectivement, L’homme de 56 ans, d’origine algérienne, a été interpellé mardi dernier. Et cela lorsqu’un officier de la police a reconnu ce ressortissant algérien.

Ce dernier a été immédiatement arrêté pour avoir retiré son bracelet électronique qui l’empêche de s’approcher de son ex-épouse. Dont il avait une injonction de moins de 500 mètres en vigueur pour mauvais traitements. Mais, au cours de l’intervention, l’homme en question a tenté d’échapper à la police. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar

Un Algérien arrêté à Saragosse 

À la suite de l’intervention, le policier a été blessé à l’un de ses poignets ce qui a nécessité l’intervention d’un médecin. Néanmoins, la police espagnole a finalement réussi à mettre la main sur cet individu. Par ailleurs, le détenu a une dizaine de casiers judiciaires. En effet, il a déjà fait l’objet de plusieurs condamnations pénales. 

Parmi ses condamnations figure l’ordonnance d’éloignement de son ex-compagne, qu’il a déjà rompue fin mars dernier. En outre, le ressortissant algérien de 56 s’est présenté, mercredi dernier, au tribunal d’instruction numéro 7 de Saragosse. Le juge a entendu ses déclarations et il a ordonné sa mise en liberté.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici