Un Algérien conçoit un drone pour lutter contre les feux de forêts

Algérie – Un étudiant algérien spécialisé en informatique, a lancé un projet de conception de drone pour identifier et aider à éteindre les feux de forêts.

En effet, Imad Eddine Tibermacine, un étudiant algérien spécialisé en informatique à l’université Mohamed Khider de Biskra, a lancé un projet de création de drone, nommé « Flamingo», dans le but d’identifier et de d’aider à éteindre les feux de forêts en Algérie, selon le site Supernova Dz.

Dans le détail, l’idée du projet a commencé avec la participation de l’étudiant à un concours sur le site web Hackster.io. Ainsi, le projet a vu le jour lors de la présentation de l’étudiant de son projet de fin d’études en première phase. Ceci, sous la supervision de son encadreur, Dr Soumaya Sahraoui. Avec la participation de ses deux camarades, Moncef et Assil.

Ceci dit, le jeune prodige s’est vu développer encore plus son projet, après avoir reçu une grande motivation de la part de la communauté technologique. Parmi eux, le groupe qui a marqué l’événement en inventant un missile miniature. L’étudiant passionné par la technologie s’est dévoué encore plus à ce projet, qui a pour but de protéger les espaces forestiers.

Quelles sont les différentes fonctionnalités de cet aéronef ? 

L’innovation du jeune Imad et ses collègues est, en effet, dotée d’une caméra intelligente capable de reconnaître et d’identifier les incendies. Ainsi, de détecter l’intensité du danger et sa gravité. De plus, l’aéronef est équipé de capteurs capables de collecter les informations sur l’environnement. Ajouté à cela, l’appareil est piloté par un pilote automatique; et doté d’un logiciel qui émet des signaux à la protection civile pour connaitre le positionnement.

Toutefois, l’invention de ces jeunes ne s’est pas arrêtée là. Une application a aussi été développée que le grand public peut télécharger et utiliser. Ceci, dans le but de localiser les incendies et les signaler. Ils chercheraient également à prolonger le temps de vol des avions.

Cependant, tout ce travail n’aurait jamais vu le jour sans l’encouragement de l’administration universitaire. Car, l’invention a connu une grande approbation et un grand soutien; de la part du président de l’Université de Biskra, Ahmed Boutarfaia. Ce dernier estime que l’avenir de l’université algérienne et le secret de son développement résident dans le soutien de ces talents.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes