AccueilFootL'Algérien Ahmed Touba refuse de jouer sur le territoire de l'entité sioniste

L’Algérien Ahmed Touba refuse de jouer sur le territoire de l’entité sioniste

Foot – L’international algérien, Ahmed Touba, décide de ne pas se rendre sur le territoire palestinien occupé par l’entité sioniste avec son club. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, dans la suite de son édition du mercredi 27 juillet 2022.

Bon nombre d’athlètes et instances manifestent leur opposition à l’occupation du territoire palestinien par l’armée israélienne. Après le judoka Fethi Nourine, vient le tour de l’international algérien, Ahmed Touba. Le joueur a en fait décidé de boycotter un match qui aura lieu sur le territoire de l’entité sioniste.

Effectivement, le milieu sportif continue de sanctionner toute forme de violence et de violation des droits de l’homme. L’affaire de l’occupation israélienne des sols palestiniens a réuni beaucoup de désaccords. Notamment quand il s’agit d’une compétition sportive en rapport avec l’occupant sioniste.

De son côté, Ahmed Touba continue ce combat. Alors qu’il s’est récemment engagé au sein de son nouveau club turc, Istanbul Basaksehir, le joueur a pris une décision radicale. Ayant la chance de découvrir une compétition européenne pour la première fois de sa carrière, le Belgo-Algérien n’a pas pu la saisir. Pour cause, ledit match de l’UEFA Europa Ligue Conference avec son club aura lieu en Palestine occupée.

UEFA Europa Ligue Conference : Touba n’accompagnera pas ses coéquipiers

En effet, pour commencer les épreuves de ladite compétition européenne, l’Istanbul Basaksehir a confronté son adversaire israelien, Maccabi Netanya. Pour le match aller, Ahmed Touba s’est contenté de soutenir ses coéquipiers à partir des bancs de remplaçants. Néanmoins, pour le match retour, la rencontre aura lieu ce jeudi 28 juillet. Cela est organisé sur le territoire de la Palestine occupé par l’armée sioniste.

Fidèle à ses principes, le défenseur de 24 ans a décidé de faire l’impasse sur ce match face au club israélien. Cela dit, le Fennec ne prendra finalement pas part à ce déplacement et décide de rester à Istanbul. En réagissant de la sorte, l’Algérien risquerait d’attirer les foudres de la direction de son club, ainsi que celles des supporters de Basaksehir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes