L’Algérien ‪Riyadh Baghdadi, plus jeune chercheur du Massachusetts Institute of Technology

Algérie – Riyadh Baghdadi devient le plus jeune chercheur algérien du prestigieux centre de recherche Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis. Apprenez tout, le 23 janvier 2022.

Étant ingénieur d’état en Informatique, le chercheur algérien Riyadh Baghdadi souhaitait développer ses connaissances. Ainsi, il a commencé à chercher de nouvelles opportunités pour valoriser sa spécialisation à l’étranger. De cette façon, le diplômé a été accepté par le plus grand institut au monde en la matière. Il a intégré Massachusetts Institute of Technology aux États-Unis d’Amérique. Le fameux MIT. 

En Algérie, le jeune prodige de la recherche et de l’innovation a participé à de nombreuses compétitions rapporte Supernova DZ. Afin d’apprendre les bases de l’informatique. En effet, il a même lancé avec ses collègues plusieurs projets tel que le projet « TestOS ». Cela a des fins pédagogiques. De plus, son projet de recherche a été accepté lors d’une conférence internationale.

Pour atteindre son objectif, Riyadh Baghdadi s’est installé en France. Il a étudié à l’Université de la Paris VI.  Afin d’effectuer des études de troisième cycle. Alors, il obtient son doctorat dans une spécialité en informatique. Puis, il se classe troisième parmi les doctorants dans un concours. Durant cette période, le jeune chercheur a développé un langage appelé PENCIL. C’était dans le cadre d’un projet européen. 

Plus de détails sur le parcours scientifique de Riyadh Baghdadi

En vue d’intégrer l’Université de Paris VI, le jeune chercheur a réalisé plusieurs formations professionnelles. Il a réussit également à rejoindre l’équipe des recherches d’une filiale du géant Google. Dans le but d’étudier à cet établissement très réputé. Ainsi, Riyadh avait l’opportunité de partir aux États-Unis. Il a évolué au rang d’un membre de l’équipe des chercheurs scientifiques. C’est au sein du Massachusetts Institute of Technology (MIT). 

Riyadh est devenu enseignant-chercheur. À l’heure actuelle, le jeune scientifique algérien développe de nouveaux langages de programmation. On cite,  entre autres, le compilateur Tiramisu pour l’apprentissage, le calcul scientifique et le traitement d’images. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes