Algérie : Zine Ameur tacle le président de la FAF et l’accuse de « conflit d’intérêt »

Foot – Après l’élimination de l’équipe d’Algérie face au Cameroun, le journaliste Zine Ameur s’en prend ouvertement au Président de la FAF et l’accuse de « conflit d’intérêt ». Retrouvez les détails dans cette édition du mercredi 30 mars 2022. 

Les Fennecs ne participeront pas à la prochaine coupe du monde. Hier soir à Blida, les coéquipiers de Riyad Mahrez repartent défaits du stade Mustapha Tchaker face aux Lions indomptables. En effet, le but du camerounais Karl Toko Ekambi à la 124ᵉ minute a provoqué l’élimination des Verts en barrages du Mondial. Après l’échec de l’équipe d’Algérie, le journaliste algérien, Zine Ameur, a taclé directement le Président de la FAF. 

Au fait, lors d’une intervention sur la chaine de télévision Ennahar TV, l’animateur des émissions sportives a lancé quelques critiques à Charf Eddine Amara. D’après son discours, le premier responsable de football national a montré son incapacité à réagir devant le scandale d’arbitrage d’hier soir. Il continue en soulignant que le Président de la FAF interdisait toujours aux journalistes d’évoquer le sujet des arbitres. 

Le spécialiste a expliqué que Charf Eddine Amara est un étranger au monde du football contrairement à ses prédécesseurs. Et qu’il trouve constamment des difficultés à trouver des solutions sur tant de dossiers. Selon lui, le Président actuel de la FAF a détruit le travail du duo Kheïreddine Zetchi et Djamel Belmadi. « Grâce à lui, on a pu remporter la coupe d’Afrique des nations en 2019 », a-t-il ajouté. 

Algérie : Zine Ameur accuse Charf Eddine Amara de « conflit d’intérêt »

Au cours de la même intervention, le journaliste algérien a même attaqué le Président de la FAF. Il a expliqué que ce dernier utilise son statut pour défendre seulement les intérêts de son club. À savoir, le Chabab Belouizdad (CRB). Il convient de noter que Charf Eddine Amara occupe également le poste de PDG au sein du groupe Madar. Il est même l’actionnaire majoritaire du club algérois.  

Par ailleurs, Zine Ameur a indiqué que l’Algérie va pouvoir se relever encore une fois après ce nouvel échec. À cet effet, il a appelé les autorités algériennes à adopter une nouvelle réforme sportive. Pareille à celle des années 1970. De plus, le journaliste algérien a rendu un hommage aux anciens présidents de la FAF. Il s’agit notamment de Kheïreddine Zetchi et Mohamed Raouraoua. 

En outre, l’équipe nationale a été privée, hier soir, du prochain Mondial par la sélection du Cameroun. Cette dernière s’est imposée avec un score de 2 à 1 dans la dernière seconde de la prolongation. Un terrible scénario pour les supporters algériens. Ceux qui ont fait part de leurs déceptions sur les réseaux sociaux. L’arbitre de la rencontre est au cœur des critiques.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes