Algérie : Zekri fond en larmes lors de la conversion d’un Italien à l’islam

Algérie – L’entraîneur Noureddine Zekri pleure lors de l’attestation de foi (chahada) de son assistant italien durant sa conversion à l’islam. Celui-ci le seconde à la barre technique du club saoudien de football, Damac FC. Ce sont des larmes de joie que le coach algérien a versé.

Cela s’est passé en Arabie Saoudite. L’entraîneur Noureddine Zekri, connu dans les milieux sportifs en Algérie, pleure des larmes de joie après avoir été ému par la conversion à l’islam de son assistant italien. Celui-ci était probablement chrétien catholique à la base. Du moins, par tradition familiale. La conversion de son assistant de nationalité italienne à la religion islamique a profondément touché Zekri.

Le quotidien Ennahar rapporte, ce 1 décembre, les détails également visibles sur l’enregistrement vidéo. L’entraîneur algérien du club saoudien de Damac, Noureddine Zekri, a laissé libre cours à ses émotions. Il fondait donc en larmes, pendant que son assistant récitait la chahada. L’attestation de foi islamique marque la rupture avec son ancienne appartenance religieuse.

Il quitte alors sa vie spirituelle d’avant pour la foi en l’islam. Le technicien italien atteste de l’unicité de Dieu. Et il atteste aussi du fait que Mohamed (sws) soit le prophète d’Allah. Le nouveau converti ne s’est pas présenté seul à l’évènement. Il était en compagnie de Noureddine Zekri. Le président de l’équipe de Damac FC était aussi présent.

https://youtu.be/8uRgKenIkmE

L’italien converti à l’islam renonce à son ancien prénom : Voici comment il se fait appeler désormais

« Le moment était très émouvant ». C’est ce qu’écrit Ennahar. L’assistant de Zekri a décidé de changer de prénom après sa conversion à l’islam. Il ne se fait plus appelé Angelo mais Hussein. Tout cela survient « après avoir été convaincu des enseignements de la vraie religion », rédige le quotidien arabophone.

C’est « son expérience au pays des deux saintes mosquées » qui a été déterminante en la matière. C’est toujours selon la même source. Noureddine Zekri, pour revenir à lui, s’est rétabli de ses récents problèmes de santé. « Il retravaille le plus normalement du monde », d’après l’organe de la presse écrite.

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !