AccueilFootAlgérie : Yarichène tacle l’ex-président de la JSK, Cherif Mellal (vidéo)

Algérie : Yarichène tacle l’ex-président de la JSK, Cherif Mellal (vidéo)

Algérie – Après l’élimination précoce de la JSK, Yazid Yarichène évoque la situation de la JS Kabylie et tacle l’ex-président du club, Cherif Mellal. Dzair Daily relate pour vous tous les détails à ce sujet dans la suite de cet article du lundi 7 février 2022.

Après un match retour avec le Royal Leopards d’Eswatini, la JS Kabylie quitte prématurément la compétition. Bien que les Canaris ont battu leurs adversaires avec un score de 2-1, cela ne leur a pas suffit pour se qualifier à la prochaine étape de la coupe de la CAF. Suite à cette défaite, l’actuel président de la JSK, Yazid Yarichène, s’est exprimé à propos de ce club d’Algérie et de Mellal.

Le président de la JSK ne s’est pas caché pour parler de la situation délicate à laquelle son club est confronté. Yarichène s’est alors prononcé au sujet de la défaite qui s’est suivie par l’élimination précoce de la JSK. le responsable s’est donc excusé devant les médias auprès des supporters du club pour cette disqualification.

De ce fait, Yarichène a montré sa déception quant à la défaite de son club. Au fait, il estime que la JSK était capable de battre le Royal Leopards. Qualifiant ainsi l’équipe adverse de « club très faible ». Cependant, l’actuel dirigeant du club a annoncé que l’administration prendra des mesures strictes quant au choix des prochaines recrues. Ainsi « le maillot de la JSK deviendra très précieux », a-t-il souligné.

« Il y a eu beaucoup de problèmes qui nous ont empêchés d’avancer », selon Yarichène

À ce sujet, et avec un esprit d’équipe, Yarichène a admis que son club n’a rien fait pour gagner, face à une équipe facile à battre, selon lui. Par la même occasion, il évoque l’ancienne direction du club de la JSK, faisant référence à l’ex-président, Cherif Mellal. Sans tarder sur le sujet, le même locuteur a révélé que l’ancienne administration du club a laissé des séquelles.

Profitant de l’occasion, le président des Canaris a déclaré qu’il ne reçoit aucune aide financière extérieure. Ce dernier a même indiqué que toutes les dépenses qui ont eu lieu pour la JSK étaient de la part de certains membres en interne. Néanmoins, Yarichène garde espoir quant à l’avenir du club algérien de la Kabylie. Et espère le voir triompher.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes