AccueilFootAlgérie : Yarichène remplacera Mellal à la tête de la JSK à...

Algérie : Yarichène remplacera Mellal à la tête de la JSK à partir de cette date

Foot – Depuis plusieurs mois, la polémique bat son plein entre le groupe de Yazid Yarichène et Cherif Mellal concernant celui qui prendra les rênes de la JSK dès la prochaine intersaison. Mais cette affaire hautement sensible et médiatisée s’achève par l’examen final du tribunal administratif de Tizi Ouzou. 

Alors que les Canaris du Djurdjura s’apprêtent à entamer leur préparation d’intersaison, leurs dirigeants ne vont pas dans le même sens.Tout tangue autour d’eux. Ils semblent être cette face visible d’un profond désordre au sein d’un club déjà en proie à de nombreuses difficultés financières. Et comme un malheur ne vient jamais seul, un conflit de grande envergure s’est déclenché entre Mellal et Yarichène pour prendre la tête de la JSK. 

Le premier cité et les actionnaires de la SSPA/JSK, ayant désigné Yazid Yarichène comme responsable du nouveau Conseil d’administration, se sont livrés une guerre sans merci tout au long de la saison écoulée. Une situation qui a fait couler beaucoup d’encre en plus d’avoir affecté le rendement de l’équipe. Cherif Mellal affirmait résolument être dans ses droits absolus, tandis que ses opposants déclaraient tout le contraire.  

Ils assuraient qu’il n’était plus le président légitime de la JS Kabylie depuis le mois de mars dernier. Ils réclamaient sans cesse son départ en vue de prendre officiellement leur mission au sein de la direction kabyle. Puis, la justice a tranché aujourd’hui ce litige. Et les choses semblent désormais être au point mort pour Cherif Mellal. C’est ce que relate Echorouk, dans son édition du 06 septembre 2021. 

JS Kabylie : Yarichène, nouveau président

Les actionnaires de la SSPA/JSK ont donc obtenu, aujourd’hui, le tant attendu document leur permettant de récupérer le fameux registre de commerce. Conséquemment, Cherif Mellal n’est plus l’homme fort de la JS Kabylie. C’est Yazid Yarichène qui lui succédera conformément aux décisions de l’Assemblée générale extraordinaire. Celles prises au cours du mois de mars dernier. 

Le nouveau élu à la tête de l’écurie kabyle est ainsi attendu le dimanche prochain pour former l’effectif avec lequel il souhaite se lancer dans cette nouvelle aventure au siège historique de la JSK. Ensemble ils devront entamer un titanesque chantier de reconstruction pour redorer le blason du club le plus titré de l’Algérie. La prochaine question est désormais : Mellal fera-t-il preuve de résilience ou plutôt de résistance ? 

Lui qui répétait sans cesse vouloir absolument conserver son poste de président. Il sied de rappeler que les Canaris du Djurdjura ont engagé un nouvel entraîneur à la tête de la barre technique. Il s’agit du Franco-Algérien Henri Stambouli qui a récemment paraphé un bail de deux ans, peu après la démission de Denis Lavagne suite au regain de tension entre lui et le désormais ex-président de la JS Kabylie, Cherif Mellal

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes