Algérie : Des yachts de luxe pour transporter des harragas en Espagne

Algérie – Des milliers de harragas prennent la mer sur des barques clandestines, pour espérer trouver mieux, de l’autre côté de la Méditerranée, notamment en Espagne ou en France, au péril de leurs vies, et on évoque actuellement des yachts de luxe qui les embarquent. 

Avec la crise sanitaire du coronavirus qui ravage l’Europe entière, le nombre de harragas aurait dû baisser. Sauf que c’est tout l’inverse et les Algériens deviennent de plus en plus créatifs pour duper les autorités. Ces harragas investissent dans des bateaux de luxe, pour ne pas se faire prendre par la marine en Algérie ou en Espagne. 

Ce mardi 02 mars, le quotidien arabophone Echorouk a rapporté, en citant des sources proches des services de police oranaise, que des mandats d’arrêt ont été émis par la justice contre 05 individus liés à un réseau d’immigration illégale. Le quotidien algérien a ajouté que ces 05 personnes organisaient régulièrement des voyages illégaux vers les côtes espagnoles.

À bord de voiliers ou de bateaux de pêche, ses individus malveillants transportent régulièrement, voire quotidiennement, des citoyens algériens ou africains, vers les plages ibériques. Pour un prix allant de 500.000 à 700.000 DA, un harraga peut donc prendre place, aux côtés de 14 autres passagers sur ces voiliers, pour rejoindre l’Europe. 

| Lire aussi : Visa France pour Algérien en 2021 : L’ambassadeur français précise

Mais selon les infos de Echorouk, cette activité est désormais encouragée et financée par de riches hommes d’affaires. Ces entrepreneurs qui voient visiblement le phénomène des harragas, d’un très bon œil, fournissent des bateaux plus rapides, voire des yachts de luxe aux passeurs clandestins. Ce qui a nettement amplifié la demande pour ce genre de service. 

Une évolution qui résume parfaitement l’ampleur qu’ont pris ces réseaux de voyages clandestins, vers l’Europe, dans la ville d’Oran. Une ville qui est devenue le point de départ de centaines d’Algériens et de migrants africains, désireux de rejoindre le Vieux Continent, dans le but d’avoir une meilleure vie. Mais ce risque en vaut-il la peine ? 

| Sujet connexe : Europe : Un passeport sanitaire sera exigé pour les Algériens ?

Pour rappel, le quotidien espagnol, El Mundo, a récemment rapporté qu’un yacht de luxe transportant plusieurs émigrés clandestins algériens a été intercepté, aux abords des côtes espagnoles. Le propriétaire du bateau, un Algérien de 33 ans, a été arrêté par les autorités ibériques. Les jeunes algériens présents sur le bateau ont révélé avoir payé 4.000 euros chacun et avaient en leur possession des tests PCR négatifs.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes