AccueilActualitéAlgérieAlgérie : une wilaya trouve une solution qu'elle finance elle-même pour alléger...

Algérie : une wilaya trouve une solution qu’elle finance elle-même pour alléger le cartable

Algérie – Dans le cadre de l’exécution des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, une école a trouvé une solution pour réduire le poids du cartable. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, ce lundi 19 septembre 2022.

Plus que deux (2) jours avant le grand jour de la rentrée scolaire en Algérie. En prévision à la reprise des classes, une école située dans la wilaya de Médéa a déployé ses efforts pour accueillir dans les meilleures conditions les élèves. Pour ce faire, cette wilaya du Nord de l’Algérie a trouvé une solution au profit des élèves pour réduire le poids de leur cartable.

Effectivement, le sujet du poids des sacs à dos a longtemps préoccupé les parents d’élèves. Cela, compte tenu de ses répercussions sur la santé de l’enfant. À cet égard, le ministère de l’Éducation a mis en place les mesures nécessaires pour alléger le poids du cartable scolaire. De son côté, une école de l’une des communes de la ville de Médéa a financé, elle-même, la mise en place des casiers. 

Cette mesure permet de garder les manuels scolaires des élèves à l’école. Il s’agit d’une initiative prise par l’établissement qui permet de faciliter la tâche aux concernés. Dans sa déclaration aux micros de la chaîne Ennahar, le maire de la commune de Draa Essamar, Abdelkabir Abdou, a révélé qu’en consacrant un budget, son département a pu offrir les casiers ainsi que les cartables aux enfants.

Éducation nationale : des tablettes électroniques pour la rentrée scolaire 2022 / 2023

En effet, dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’enseignement en Algérie, le ministère de l’Éducation nationale a mis en place un nouveau dispositif. Il est question de l’introduction des appareils numériques, soit des tablettes tactiles. Cette opération a déjà été entamé au niveau de certaines wilayas du pays.

Effectivement, bon nombre d’établissements scolaires, plus particulièrement les écoles primaires, ont déjà bénéficié de ce moyen technologique. Il convient de rappeler que les tablettes numériques sont un produit localement produit. L’Entreprise Nationale des Industries Électroniques (ENIE), localisée au niveau de Sidi Bel Abbés, s’est chargée de la fabrication.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes