AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : un vrai faux chef de daïra démasqué par la police

Algérie : un vrai faux chef de daïra démasqué par la police

Société – Un scénario digne d’un thriller ! Les services de la police de la Sûreté de la wilaya de Tipaza ont arrêté un individu pour s’être fait passer pour le chef de daïra de la susdite ville du centre de l’Algérie. Les lignes qui suivent vous dévoilent l’ensemble des détails à ce sujet. 

L’usurpation d’identité, qui consiste à prendre délibérément les informations personnelles d’une autre personne, est un délit pouvant entraîner des préjudices à ceux qui en sont victimes. Ces derniers se voient souvent poursuivis pour des infractions dont ils doivent prouver qu’ils n’en sont pas les auteurs. Fort heureusement, le chef de daïra de la wilaya de Tipaza, en Algérie, n’a pas eu besoin de le faire grâce aux efforts déployés par la police. 

Au moment où le monde, notamment le territoire algérien, évolue pour devenir de plus en plus numérique, des manœuvres frauduleuses sont commises. Cela à plus grande échelle. L’accessibilité et la facilité des nouveaux moyens technologiques multiplient en effet, pour les fraudeurs, les occasions d’usurper une ou plusieurs identités.

Une méthode déviante à laquelle a récemment procédé un habitant de Tipaza. S’introduisant sous l’identité du chef de daïra, ce dernier offrait alors à ses compatriotes des aubaines trop belles pour être vraies.

C’est ce que rapporte effectivement le quotidien généraliste arabophone Ennahar. L’information est parue dans son édition du lundi. Nous la reprenons pour vous, plus en détails, dans la deuxième partie de cet article du mardi 13 septembre 2022. 

À Tipaza, la police à l’assaut des usurpateurs et fraudeurs ! 

Le mandat d’arrêt du suspect fait suite à la réception par la brigade de la Police judiciaire (PJ), relevant de la Sûreté de la circonscription administrative de la wilaya de Tipaza, des instructions du parquet. Celles-ci faisaient ainsi état de plusieurs tentatives de fraude et d’escroquerie. Par conséquent, les services policiers ont diligenté une enquête au sujet de l’affaire frauduleuse en question. 

Dans le détail, les résultats de l’enquête ont indiqué que l’usurpateur d’identité, âgé de 38 ans, profitait de la détresse de certains citoyens pour leur extorquer de l’argent. Il leur promettait de satisfaire leur demande de logement social. Cela en échange d’un versement d’une importante somme d’argent sur un compte CCP. Soit celui de l’un de ses proches. 

Les investigations ont en outre permis la saisie de deux téléphones portables. Ceux utilisés par le suspect afin d’abuser de la crédulité de ses victimes. À noter que ce dernier sera présenté devant le parquet général territorialement compétent. Il s’y rendra sous le chef d’inculpation d’escroquerie et usurpation d’identité. Il s’agit là de ce que mentionne en outre la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes