25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleAlgérie : Les voyages de Rifka à Dubaï passés au crible (vidéo)

Algérie : Les voyages de Rifka à Dubaï passés au crible (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – Alors que les frontières algériennes sont fermées depuis plus d’un an, Rifka a pu les franchir en faisant quelques voyages à Dubaï. Si ses aller-retours datent de deux mois déjà, l’influenceur algérien continue à s’attirer les reproches. Plus de détails ci-dessous.

Depuis la mi-mars de l’an dernier, le pays a fermé ses portes et ces cieux à double tour pour se prémunir le temps de s’armer contre le coronavirus. Pourtant, l’influenceur algérien connu par le grand public sous le nom de Rifka, Farouk Boudjemline en l’occurrence, a effectué quelques voyages entre Dubaï et l’Algérie. Le sujet a été mis sous la loupe dans le plateau d’une émission algérienne.     

En effet, l’histoire des voyages de Rifka qui a, rappelons-le, fait souffler un vent de colère venant des Algériens bloqués à l’étranger en début de l’année, s’est invitée cette fois-ci sur le petit écran. En fait, c’est le journaliste d’El Khabar Mohamed Allal qui a évoqué l’affaire. Avant de rapporter ses dires et sa vision des choses, il convient de mettre en exergue quelques données importantes sur le sujet. 

- Publicité -

D’après les stories du compte Instagram de Rifka, celui-ci a quitté les terres algériennes aux alentours du 06 janvier. Il avait par la suite posé ses valises au Manhattan du Moyen-Orient. Après avoir passé plus d’un mois là-bas, le natif de Staoueli (Alger) a remis les pieds en Algérie. Cela s’est passé approximativement le 23 février 2021.

Lors de son passage à l’émission de Sassafinda, Rifka a donc levé le voile sur le motif de son voyage à Dubaï. L’acteur de Timoucha a fait savoir que sa visite était purement professionnelle. Dans le détail, il a révélé qu’il participait à un programme original qui sera diffusé sur MBC.  

Les voyages de Rifka entre l’Algérie et Dubaï : Allal peine à ronger son frein

En évoquant l’affaire, le journaliste algérien, chroniqueur de Sra Ma Sra, n’a pas lésiné sur ses mots. Allal a exprimé sa frustration et son mécontentement à ce sujet ce jeudi 29 avril 2021. À ses yeux, les va-et-vient du jeune algérien Rifka « n’apporteront aucune valeur supplémentaire au pays ». 

- Publicité -

Il juge ainsi les voyages de l’influenceur de « non-prioritaires » et surtout « insignifiants ». En réalité, « je ne suis pas en train de le condamner », tient-il à préciser par la suite. Toutefois, Mohamed Allal estime que la situation de plusieurs personnes bloquées dans le pays devrait être mis en avant. 

Il cite, à titre d’exemple, des personnes souffrantes de maladies et qui doivent voyager à l’étranger en urgence. Un peu plus loin, il est revenu sur le cas des chercheurs algériens bloqués à l’étranger. Selon ses dires, l’Algérie doit ouvrir ses frontières exceptionnellement pour eux. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -