Algérie : le volume horaire de l’éducation islamique réduit ? Le ministre répond 

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed en l’occurrence, a démenti les rumeurs circulant au sujet de la réduction du volume horaire des cours de l’éducation islamique. Voici les propos du ministre, ce mercredi 6 octobre 2021.

Effectivement, le sujet de la réduction du volume horaire de la matière de l’éducation islamique en Algérie a fait couler beaucoup d’encre dernièrement. Les rumeurs circulant ont fortement déplu à l’Association des Oulémas musulmans algériens qui a réclamé des explications de la part des instances officielles. Face à cette controverse, le ministre de l’Éducation nationale a tenu à apporter des éclaircissements.

Effectivement, le ministre, Abdelhakim Belabed a nié catégoriquement la baisse des heures des cours de l’éducation islamique. Cela, lors d’une rencontre ayant réuni le premier responsable du secteur au président de l’Association des Oulémas musulmans algériens, Abderrezak Guessoum. La réunion a eu lieu ce mercredi au siège de la tutelle.

C’est de toute manière ce qui ressort d’un communiqué publié sur la page Facebook de ladite association. Le ministre a ainsi rassuré le patron de l’Organisation des oulémas. En outre, Abdelhakim Belabed a mis en exergue l’importance que son département accorde à la matière. Il s’agit, en effet, de la seule discipline pour laquelle un inspecteur central a été nommé. Et ce, pour assurer son suivi.

Les sujets abordés lors de la rencontre entre le ministre et le président de l’association

En outre, le ministre a écouté et a discuté les préoccupations de l’Association des Oulémas musulmans algériens. Selon la source susmentionnée, plusieurs points ont été soulevés. On évoque notamment le soutien des écoles de l’association susvisée, et la possibilité de la coopération entre cette dernière et le ministère pour l’intérêt du secteur éducatif. Il s’agit là aussi de ce que précise la même source.

Pour mémoire, cette réunion a eu lieu suite à la demande de la même association. Et ce, après l’annonce de remaniements dans la foulée de la rentrée scolaire. Cela concerne les volumes des cours consacrés à chaque discipline. Tous les directeurs des établissements de l’enseignement secondaire ont reçu les nouvelles dispositions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes