Algérie : des voleurs utilisent le square des devises pour attirer les victimes 

Algérie – Trois voleurs ont été arrêtés par les services de police de la capitale pour l’escroquerie et la tentative du vol d’une somme d’argent en devises, censés être échangés contre 200 millions de centimes sur le marché parallèle (square). 

Tout ce qui brille n’est pas de l’or ! De plus en plus d’escroquerie lors de la vente de devises s’opèrent dans notre pays. Le marché parallèle des devises (Square) en Algérie, est devenu l’un des moyens préférés des voleurs pour escroquer des victimes peu méfiantes de leur argent durement gagné. En effet, les services de police de la wilaya d’Alger ont arrêté trois individus impliqués dans ce type d’arnaque.

Effectivement, la sûreté d’Alger a procédé à l’arrestation de trois malfrats qui à travers Internet ont tenté de soutirer de l’argent à des personnes pensant faire une bonne affaire. Pour attirer l’attention de leurs victimes, les fraudeurs se sont servi des annonces sur le réseau social Facebook. Les mis en cause ont dupé leurs victimes issues de la wilaya d’Aïn Defla. En leur proposant des devises à un prix raisonnable.

C’est de toute manière ce que rapporte le média généraliste Ennahar. Après la prise de contact, l’un des auteurs du crime a organisé une rencontre avec les deux victimes à Bab Ezzouar. En prenant la route, ces derniers étaient loin de se douter qu’elles allaient être dépouillées de leur argent.

L’arrestation d’un réseau de vendeurs de devises sur le réseau social Facebook

Lors du rendez-vous, le suspect a guidé les deux hommes vers sa maison. Et a prétendu récupérer la somme en devise. C’est à ce moment que les complices présumés du vol ont, effectivement, tenté de dévaliser leurs victimes des biens qui s’y trouvent. Cela, en les menaçant de mort avec arme blanche. Il s’agit là encore de ce que mentionne le même média.

Ainsi, après avoir aperçu l’opération de l’agression, les éléments de police sont intervenus. Les trois malfaiteurs ont par la suite été présentés devant les autorités judiciaires de la wilaya d’Alger. Inculpés pour vol et escroquerie, lésion corporelle et la création d’un réseau de malfaiteurs; ils se placent, en effet, dans l’établissement inculpés de la wilaya.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes