AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : des voitures par facilité « halal » pour ces catégories...

Algérie : des voitures par facilité « halal » pour ces catégories de professionnels

Algérie – Les banques s’apprêtent à conclure des accords avec les nouvelles usines de construction de voitures pour l’achat par facilité « halal » en faveur de plusieurs catégories de professionnels. Tous les détails sur ce sujet seront dévoilés dans les lignes de ce numéro du mardi 20 décembre 2022.

Il sied de noter que la Finance islamique a réalisé un chiffre d’affaires de 5.400 milliards de centimes et plus de 66 mille comptes après deux ans et six mois de son lancement. Il s’agit d’un bilan « honorable », selon les directeurs de ces institutions financières. C’est d’ailleurs dans cette optique que les banques se préparent à conclure de nouveaux accords, notamment pour l’achat de voitures par facilité « halal » en Algérie.

En effet, cela intervient au moment où l’activité de construction des véhicules reprend dans le pays. De ce fait, plusieurs établissements financiers se préparent à établir des contrats avec les usines de voitures neuves. Et d’autres avec des groupes de professionnels comprenant un grand nombre de travailleurs. Cela, dans le but de financer les véhicules avec des prêts conformes à la charia. On peut citer les enseignants et les journalistes.

Dans le détail, le Président de l’Association Professionnelle des Banques et des Établissements financiers, Lazhar Latreche, qui est aussi DG de la BEA, s’est exprimé dans ce sens. Il a expliqué que la Finance islamique a fait un bond important durant ces deux dernières années. C’est ce qui a été rapporté par le quotidien Echorouk.

D’autant plus qu’une importante affluence des clients a été enregistrée. Cela pour la vente par Murabaha pour tout ce qui est électroménager et l’immobilier. En plus des investissements et du financement des petites et moyennes entreprises.

Algérie : voici la catégorie de voitures concernée par les crédits « halal »

En outre, le même responsable a poursuivi que c’est justement dans cette lancée que les usines de construction de voitures et les banques optent pour la mise en place de nouveaux accords. Cela tout en concluant des accords particuliers avec des institutions et organismes professionnels.

Ce qui pourra alors permettre à ces salariés de bénéficier de crédits halal pour l’achat d’une nouvelle voiture. Il est question, entre autres, des journalistes, des enseignants et des professionnels de l’éducation. Toutefois, il est important de savoir que seuls les véhicules produits localement feront objet de prêts halal pour leur acquisition.

C’est du moins ce qu’a indiqué le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar. Il a souligné que cela ne concerne pas les voitures importées de l’étranger. Sachant que le crédit à la consommation comprend seulement le produit national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici