AccueilFootL’Algérie voit naître le premier club professionnel de foot féminin de son...

L’Algérie voit naître le premier club professionnel de foot féminin de son histoire

Foot – On vous dévoile, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, la première équipe de football féminin qui a pu se professionnaliser en Algérie. Alors, ne bougez pas si vous êtes curieux ! 

Le football est le sport le plus populaire dans notre pays. Un engouement qui ne concerne pas le foot féminin en Algérie. Mais les choses pourraient changer dans les jours à venir. Et pour cause, le premier club algérien féminin s’est vu recevoir, récemment, la licence professionnelle du football féminin qui a été délivrée par la Confédération africaine de la discipline. C’est là ce que rapporte le site Web d’Algérie Presse Service (APS) dans son édition d’hier.

Mais alors, de quelle équipe s’agit-il ? En fait, c’est le club de Affak Relizane qui a eu cet honneur. Sachant qu’il est question de la meilleure équipe féminine de football en Algérie avec deux (02) titres de champion de rang. Avec cette licence, le club fondé en 1995 fait partie des 33 clubs africains ayant bénéficié de ce même privilège. C’est aussi ce qu’on a pu apprendre à partir de la source susmentionnée. 

Affak Relizane cumule les échecs 

Effectivement, les guerrières de Sid Ahmed Mouaz n’ont pas vraiment assuré lors des derniers matchs qu’elles ont disputés. Ce qui a mené à leur élimination du tournoi Nord africain qualificatif pour la Ligue des champions africains. Celle-ci a, pour rappel, eu lieu au Maroc, il y a quelques semaines de cela. 

Dans le détail, les Algériennes se sont inclinées face aux Tunisiennes de la Banque de l’Iskane avec un score de 3 – 1. Pour échouer une nouvelle fois contre les Égyptiennes d’Oued Dejla qui les ont battues en marquant deux (02) buts propres. 

Pour ce qui est des raisons de ces deux (02) contre-performances consécutives, le sélectionneur d’Affak Relizane a déclaré que plusieurs joueuses n’étaient pas dans un état qui leur permettait de briller. Et pour cause, sept (07) footballeuses ont été testées positives au coronavirus, laissant ainsi Sid Ahmed Mouaz dans l’embarras. C’est ce dont a fait état la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes