AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : voici les taxes imposées sur les colis postaux

Algérie : voici les taxes imposées sur les colis postaux

Algérie – C’est définitivement le sujet d’actualité en Algérie, les taxes imposées sur les colis postaux. Voici ce que vous devez savoir à ce sujet dans l’édition du jeudi 10 février 2022. 

En effet, les douanes algériennes ont renforcé leur arsenal fiscal applicable sur les colis postaux express provenant des achats en ligne depuis l’étranger. Ils seront ainsi soumis à de nouveaux taux de droits de douanes. C’est selon la loi des finances 2022 en Algérie comprenant justement des taxes exigées sur les colis postaux. C’est du moins selon les informations fournies par le quotidien Echorouk dans son numéro d’hier.

C’est une nouvelle qui déplaît aux Algériens habitués au commerce électronique. En fait, pour mieux comprendre, la Direction des impôts (DGI) a adressé une correspondance à l’inspection générale des colis postaux. Une liste détaillée de marchandises importées sur lesquelles des taux cumulés des droits et taxes douanières seront désormais appliqués.

Dans le détail, ces taxes concernent un tas de produits, mais plus particulièrement les produits électroniques. Ces derniers sont les produits les plus sollicités sur les espaces de E-commerce en Algérie. On sait par exemple qu’un taux cumulé de de droits et taxes de 133,05 % est appliqué pour l’achat des smartphones. Ou encore de tablettes électroniques. 

Les taxes imposées sur les accessoires automobile

Tandis que 60,22 % de taxe seront imposé pour les disques durs et 84,62 % pour l’achat d’un accessoire automobile. En somme, cela signifie que les citoyens exerçant dans le domaine du E-commerce, chargés de l’import des colis postaux ; dont la valeur dépasse les 10.000 DA, devront dorénavant payer des droits de douane. 

Cette récente décision surprend et fait jaser les internautes sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, un Youtubeur a fait part de son expérience au niveau des douanes algériennes de l’aéroport d’Alger via sa chaîne YouTube. Il raconte comment il a payé 17.700 DA de taxes pour un smartphone facturé par AliExpress à 100 dollars.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.