AccueilActualitéAlgérie : voici les routes bloquées à la circulations à cause des...

Algérie : voici les routes bloquées à la circulations à cause des intempéries

Algérie – Plusieurs routes sont complétement coupées à la circulation dans différentes wilayas en Algérie à causes des intempéries. Plus de détails dans cette édition du jeudi 13 octobre 2022.

L’automne s’installe de plus en plus dans notre pays. Après plusieurs jours de beau temps et de soleil, la saison automnale est désormais de retour. En fait, l’ONM avait mis en garde les citoyens contre des pluies diluviennes. En particulier lors de ces dernières 24 heures. D’ailleurs, les intempéries ont conduit au blocage de plusieurs routes principales en Algérie.

Tout à fait, plusieurs routes sont entièrement coupées à la circulation à cause des fortes pluies torrentielles sur plusieurs wilayas du pays. Dont la wilaya de Tiaret, qui a connu hier, le mercredi 12 octobre, des intempéries, qui ont entrainé le décès de quatre personnes dont deux enfants.

Au fait, le quotidien arabophone El Khabar a révélé la liste des routes barrées en raison des intempéries. Et ce, en se référant à l’application Tariki de la Gendarmerie Nationale. Nous vous dévoilons les routes concernées par ces inondations dans la deuxième partie de cet article.

Météo Algérie : les routes bloquées

Il s’agit en premier de la route nationale n° 60 B à Ouelad Djellal. Dans son tronçon, qui fait la liaison entre les communes de Ras El Miaad et Sidi Khaled. Mais aussi la wilaya de Djelfa la route nationale n° 01 A, qui relie les wilayas de Laghouat et de Djelfa, est fermée. Exactement au niveau du village d’El Wibad, commune de Charef, en raison du niveau élevé des eaux.

Par ailleurs, on mentionne également la wilaya de Tiaret. Dans celle-ci, la route nationale n° 77 A, qui relie les communes de Serghine et Al-Khemis, est fermée. Précisément au lieu-dit Oued Tawil, commune de Serghine. Et ce, en raison du niveau élevé des eaux. Ainsi que la route nationale n°1 reliant les communes de Nadoura et Ain Al-Dzarit en raison du niveau d’eau élevé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes