Algérie : voici le prix du carburant à partir du 1 juillet 2021

Algérie – Le prix du carburant pour les voitures essence va connaître une hausse exceptionnelle à partir du 1er juillet 2021, avec la suppression de deux gammes de ce combustible.

En effet, le ministère de l’Énergie et des Mines a annoncé un remaniement qui sera appliqué sur le prix du carburant à compter du 1er juillet 2021 pour les voitures essence en Algérie. De ce fait, les automobilistes qui consomment l’essence super plombée ou normale devront les payer soit plus cher ou moins cher que d’habitude.

Il est à noter qu’on peut trouver trois (03) prix différents qui sont appliqués sur le carburant. Cela, dans sur marché local aujourd’hui. Celui de l’essence normale qui est fixé à 43 presque 44 DA, l’essence sans plomb à 45 DA et l’essence super à 46 DA. Cela dit, à partir du début du mois prochain, les autorités compétentes ont décidé de supprimer deux catégories de carburant.

Dans le détail, ceux qui consommaient l’essence super et normale devront tous se tourner vers la consommation du sans plomb. Par conséquent, la première catégorie va payer son carburant moins cher que d’habitude. Tandis que la deuxième catégorie aura à débourser un (01) DA de plus pour chaque litre.

Cette légère augmentation ne va pas être ressentie par le consommateur, expliquent des observateurs. D’autant plus qu’il aura à gagner en termes d’entretien du moteur et de vidange, notent les mêmes avis. Ils rappellent que la durée de vie des pièces et de la période entre chaque vidange est beaucoup plus importante.

Algérie : abandon de l’essence super et normale à partir du 1er juillet 2021

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, s’est notamment exprimé à ce sujet. Il a indiqué lors d’une conférence de presse que le combustible sans plomb sera à partir du 1er juillet le seul disponible sur le marché algérien. Et ce, dans les stations de service qui offraient avant les trois gammes du carburant.

Cependant, il a précisé qu’il sera offert au même prix actuel. Ainsi, il a déclaré que les citoyens ne vont nullement être impactés par ce changement. D’autant plus que les voitures d’occasion peuvent consommer cette substance sans le moindre risque. En outre, le gouvernement algérien veille à instaurer cette transition énergétique dans le but d’inciter les conducteurs à consommer les énergies vertes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes