23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : voici pourquoi le prix des viandes atteint des sommets

Algérie : voici pourquoi le prix des viandes atteint des sommets

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans ce numéro du 26 avril 2022, nous vous relayons des détails concernant les raisons qui ont poussé le prix des viandes à augmenter. Apprenez tout, dans les lignes qui suivent.

En ce mois sacré de ramadan, les prix des viandes rouge et blanche ont connu une hausse significative ce qui a suscité le mécontentement des consommateurs en Algérie. Ainsi, les citoyens, en particulier ceux à petites bourses, ont commencé à prendre du recul quant à l’achat de ce produit alimentaire. Cependant, voici comment cette flambée a été expliquée.

Au fait, les Algériens n’ont pas trouvé d’explications sur les raisons qui ont conduit à l’augmentation des prix. Ceux de certains produits alimentaires à grande consommation y compris ceux des viandes. De même pour les commerçants qui ont jugé que cette hausse des prix reste incompréhensible. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le quotidien arabophone Echaab dans son édition d’aujourd’hui.

- Publicité -

Toutefois, certains vendeurs ont affirmé que le facteur principal de ce fléau pourrait être les coûts élevés de l’élevage. Mais aussi, la forte demande sur les viandes. À cet égard, un ouvrier à l’abattoir d’El Harrach s’est exprimé dans ce sens. Et ce, afin d’apporter quelques explications sur les raisons qui ont poussé ces prix à augmenter. 

Prix des viandes en Algérie : quelques explications 

D’après les révélations de cet agent à la source susmentionnée, cette hausse des prix des viandes qui a affecté le marché algérien se résume dans les tarifs du fourrage. Ces derniers qui ont connu une augmentation significative sur les marchés local et mondial. D’autant plus que le manque d’approvisionnement en veaux d’abattage joue un grand rôle dans cette crise. 

Par ailleurs, l’intervenant a déclaré que la demande sur les viandes, estimée à 800.000 tonnes par an, dépasse largement la production locale. En plus de cela, l’importation des viandes congelées a été suspendue. Ce qui a joué également un rôle important dans cette flambée des prix. Au moment où les citoyens souffrent de la baisse du pouvoir d’achat. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -