Algérie

Algérie : Voici les noms des résistants algériens rapatriés depuis la France

3
Algérie noms résistants rapatriés
S'abonner :

Algérie – Voici la liste comportant les noms des 24 résistants de l’occupation coloniale, dont les restes mortuaires seront rapatriés depuis la France vers Alger ce 03 juillet à bord d’un avion militaire des Forces armées. 

Il est évident que cette année la célébration de la Fête de l’indépendance sera, l’un des moments forts de l’histoire de la nation. En effet, la récupération des crânes de glorieux Chouhadas aura lieu ce vendredi. Il s’agit de 24 crânes. Les noms de ces résistants rapatriés depuis la France vers l’Algérie; sont cités ici-bas. Cependant, qui sont ces héros qui affronté l’occupation française entre 1838 et 1865 ?

L’on retrouve à leur tête deux icônes de la résistance populaire contre le colon français; notamment Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit par ailleurs, Chérif Boubaghla; qui a mené une insurrection populaire dans la région du Djurdjura, en Kabylie. D’autre part, il y a Cheikh Ahmed Bouziane, chef de la révolte des Zaâtcha dans la région de Biskra en 1849; avec 22 autres martyrs.

Ces restes mortuaires appartiennent aux noms suivants    

  • La tête momifiée d’Aïssa El Hamadi; lieutenant du Chérif Boubaghla
  • Le crâne de Moussa El Derkaoui, conseiller militaire de Bouziane.
  • Un autre crâne appartenant à Si Mokhtar Ben Kouider El Titraoui.
  • La tête de Chérif Bou Amar Ben Kedida;
  • Et celle de Saïd Mrabet, décapité en 1841 à Alger.
  • Une autre non définie, décapitée en 1841 dans la région du Sahel.
  • Les restes du crâne de Ammar Benslimen, ce la circonscription d’Alger centre.
  • Mais aussi le crâne de Mohamed Ben El Hadj, âgé de 18 ans;
  • Et de Belkacem Ben Mohamed El Djennedi.
  • Un autre crâne appartenant à Ali Khlifa Ben Mohamed, décédé en 1838 dans la capitale.
  • La tête de Kaddour Ben Yettou.
  • Le crâne de Saïd Bendelhiss de Beni Slimen;
  • Et celui de Saâdi Bensaâd de la région de Collo (Skikda).
  • Crâne de Habib, dont le nom est incomplet, né en 1844 dans la région d’Oran. 
  • Un crâne non défini, conservés dans du mercure.
  • 09 cranes non identifiés par le Comité Scientifique en charge de l’opération de rapatriement.
Article recommandé :  Colonisation: Français refusant que la France fasse des excuses à l’Algérie

Coronavirus en Algérie : Nombre de cas par Wilaya (Alger, Sétif, Oran)

Article précédent

Vente de devise sur le marché noir : Des Algériens emprisonnés en France

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Le début de remise en ordre du puzzle de l’histoire de la guerre d’Algérie. Recoller les morceaux d’une ténébreuse étape de cette Algérie qui ne cesse de livrer ses enfants aux charognards de tout bord . Mon Dieu , faites que tous les enfants d’Algérie nes de cette terre reviennent à cette terre arrosée de sangs de millions de martyrs , non encore identifiés.
La France n’a pas d’autre choix que de remettre ces crânes qui ne cessent de les ronger.

Mellah hocine

Seule une infime partie de cranes de résistants Algériens à regagne le sol national, car 536 cranes de résistants sont encore entreposés dans le musée de l’histoire à Paris. A quand la suite ?

Kechida

الله يرحم الشهداء الابرار
وهم احياء عند ربهم يرزقون
والحمدلله مازال في الجزائر رجال وطنيون
رغم الاخطاء الله يصلح حال الامة الجزائرية