Algérie : voici le montant des exportations hors hydrocarbures

Algérie – Les exportations hors hydrocarbures en Algérie ne représentent qu’un faible pourcentage du total exporté, cependant, à combien s’élève leur montant ? Découvrez le montant annoncé, ce 07 novembre 2021.

Dépendante depuis toujours des revenus des hydrocarbures, l’Algérie tente incessamment de se délivrer de cette source incertaine. Chose qui freine d’ailleurs le développement des autres secteurs. Cependant, le ministre du Commerce en Algérie, Kamel Rezig, a exposé un montant sans précédent des exportations hors hydrocarbures. 

C’était hier à l’occasion de Algeria investment Conference (AIC) qui s’est déroulé au centre international des conférences (CIC). Le responsable du secteur du Commerce et de la Promotion des exportations en Algérie s’est donc exprimé de vive voix au sujet des exportations hors hydrocarbures de notre pays. Le chiffre révélé excède les 3,4 milliards de dollars.

C’est par rapport à la fin septembre de l’année en cours, a rapporté Ennahar de ses déclarations. À ce titre, le ministre aborde des stratégies de développement des exportations des autres domaines lors de ce premier événement économique en son genre.

À cette occasion, l’orateur a mis en exergue ses attentes pour atteindre plus de 4 milliards de dollars d’ici fin 2021 sur ces exportations. De surcroît, Rezig s’engage sur la pérennité de cette croissance dans les années à venir.

Aspirations du ministre pour l’avenir des exportations hors hydrocarbures

Relativement aux chiffres suscités, Kamel Rezig espère doubler et augmenter crescendo le taux des exportations hors hydrocarbures. Cela dans les années à venir. Ensuite, il a indiqué que ces données ouvrent la voie à l’Algérie pour bénéficier de la part du lion sur le marché africain.

Celle-ci est estimée à 300 milliards de dollars. À cet égard, le ministre a souligné la participation attendue des marchands algériens aux diverses expositions. Celles qui se tiendront en Afrique.

C’est dans le but de promouvoir les produits nationaux, notamment en Afrique du Sud et au Sénégal. Parlant de la stratégie de promotion des exportations, l’intervenant a évoqué le vaste processus de « purification » des différents textes juridiques réglementant ce domaine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes