Algérie : voici la liste des aliments interdits à l’exportation

Algérie – Voici la nouvelle liste des aliments interdits à l’exportation. Découvrez les nouveaux aliments concernés, dans cette édition du 31 mars 2022.

Dans une note, consultée par le quotidien Echorouk, la nouvelle liste des aliments interdits à l’exportation en Algérie a été mise à jour. En effet, le président de la République aurait interdit l’exportation de 83 produits alimentaires. Voici dans les quelques lignes qui suivent, les nouveaux aliments dont il est question. En ce jeudi, 31 mars 2022.

Effectivement, certains produits subventionnés ou fabriqués à partir de matières subventionnées demeurent interdites à l’exportation. Il convient par ailleurs de souligner que cette décision intervient dans le cadre des mesures visant à garantir la disponibilité des produits nécessaires dans le marché national.

Il s’agit plus précisément des œufs frais, de la pomme de terre, de l’ail, des légumes secs (haricot, lentilles, pois chiches). On mentionne également, la semoule de froment et de l’orge, la farine de froment, le sucre, l’huile de soja. Les pâtes alimentaires et le double et triple concentré de tomate. Il s’agit toujours de ce que rapporte la source susmentionnée.

Les dernières instructions de Abdelmadjid Tebboune sur les produits d’exportation

Il est utile de rappeler, que le chef d’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a décidé, à l’issue du Conseil des ministres du 13 mars dernier, d’interdire l’exportation des denrées alimentaires de base. Ces instructions ont pour intention de préserver les capacités économiques du pays. C’est, notamment, à la lumière des importantes fluctuations des prix des produits sur les marchés mondiaux.

Dans le détail, vous trouverez également la liste des produits interdits d’exportation, suite à la décision du président de la République. Celle-ci se présente comme suit : le sucre, les pâtes, l’huile, la semoule et tous les dérivés du blé.

Au même titre, le président Tebboune a notamment interdit formellement l’importation des viandes congelées. Cette décision a été prise afin d’encourager les citoyens algériens à consommer la viande locale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes