Algérie : Voici la date de reprise des visites des prisonniers (parloir)

Algérie – Les visites sont de nouveau autorisées pour les familles des prisonniers à partir de demain, mardi 1er septembre 2020 en Algérie. 

Afin d’enrayer la propagation du Coronavirus, de nombreuses familles n’ont pas pu rendre visite à leurs proches incarcérés depuis le mois de mars. Cependant, l’interdiction des visites familiales des prisonniers sera officiellement levée à partir du, mardi 1er septembre 2020, rapporte le média Algérie 360.

C’est en tout cas ce qui ressort d’une note parue hier en fin d’après-midi, indique la même source. Ainsi les proches concernées des détenus pourront, de nouveau, leur rendre visites dans les centres de détentions. Cependant, cette autorisation est conditionnée aux respect strict des mesures préventives de lutte contre le Coronavirus.

Les proches des prisonniers vont donc reprendre, progressivement, le chemin des parloirs. À cet égard, la même source a tenu à préciser que seulement deux (2) personnes seront autorisées à mettre le pas dedans. Toutefois, les enfants âgés de moins de 16 ans sont interdits de s’y rendre.

Le point sur la situation épidémiologique en Algérie 

Le professeur Rachid Belhadj, chef de service de médecine légale et directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha-Bacha a fait le point sur la situation sanitaire en Algérie. Il a affirmé que cette dernière « est actuellement maîtrisable » et que le nombre de contaminations au Coronavirus en Algérie est en baisse ; rapporte le quotidien généraliste El Moudjahid.

Certes, le déconfinement partiel a attisé les craintes. Cependant le spécialiste a affirmé qu’après Aïd El Adha; le nombre de cas positifs ainsi que le nombre de demandes pour des lits « ont nettement diminué ». Il rassure à cet effet que « c’est une très bonne chose » ; rapporte le journal francophone.

Pour ce qui est chiffres et statistiques, le bilan des contaminations au Coronavirus en Algérie ; a enregistré hier 30 août une baisse des contaminations. Les autorités responsables du suivi de l’évolution de la pandémie dans le pays ; ont décompté pas moins de 364 cas de contaminations pour 10 nouveaux décès dans les différentes wilayas; selon ce qu’a déclaré le porte-parole du Conseil Scientifique, Dr Djamel Fourar.

D’après les données fournies par la même source, le nombre de contaminations a franchi la barre des 44 mille. Il s’élève ainsi à 44.146 cas positifs et 1.501 pertes de vie. Cependant les spécialistes sont inquiets face à la rentrée sociale.

Selon eux, cette dernière pourra engendrer une recrudescence des cas. Les citoyens sont donc dans l’obligation de respecter les gestes barrières permettant de limiter la transmission du virus pour reprendre leur vie le plus normalement possible.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici