Algérie : un village supprime le dîner du henné pour réduire le coût du mariage

Algérie – Un village à Béjaïa supprime le dîner du henné lors du mariage pour diminuer les charges de cet événement. On vous détaille tout ce 05 juillet 2021. 

En effet, à Béjaïa les choses bougent en faveur des jeunes désireux de se marier. Certains n’ont pas les moyens de se payer le luxe de certaines pratiques qui s’ajoutent aux frais du mariage que doit prendre en charge les deux mariées. À cet égard, le comité du village Wizran d’Aït R’zine en Kabylie, en Algérie, a supprimé le dîner du henné lors du mariage. Le média généraliste, Liberté, relate l’information.

Ainsi, dans ce coin-là du pays, il a été décidé d’abolir le diner généralement pratiqué lors de la soirée du henné. Cette tradition peut coûter jusqu’à 200.000 DA. Une somme que certains jeunes mariés ne peuvent pas se permettre. Forcés de suivre depuis des années maintenant de suivre cette pratique, certains se retrouvent endettés. 

C’est à travers un communiqué que s’est exprimé le président du comité du village. Il a ainsi, mis fin à « cette pratique qui ne relève pas des traditions ancestrales léguées par les anciens ». C’est dans le but d’économiser une importante somme d’argent aux personnes qui souhaitent se marier. C’est donc pour qu’ils n’aient plus à se soucier d’un événement en plus qui venait s’ajouter à leurs frais. 

Le village Wizran renonce également aux gâteaux orientaux

Dans ce sens, les membres du comité du village de Wizran ont décidé de renforcer les aides financières accordées aux jeunes mariées. Une initiative qui devrait enchanter ces jeunes. Certains se sont même chassés l’idée du mariage de la tête, faute de moyens financiers. À présent, place aux festivités d’une façon plus raisonnable et surtout plus économique. 

Il n’y a pas que le marié qui perd gros lors de ce mariage. La femme de son côté, devra préparer la soirée du henné en se rendant chez la coiffeuse, la maquilleuse et l’esthéticienne. C’est afin de se montrer sous son meilleur jour aux yeux des invités. En plus des tenues qu’elle devra acheter. 

Outre, le protocole du diner. Les gâteaux de mariage orientaux ont également été abordés lors de cette réunion du comité villageois. Verdict, ces consommations introduites, relativement récemment dans les fêtes de mariage en Kabylie grossissant ainsi la facture, ont également été bannies.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes