AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : de la viande de l’âne inonde un quartier d’Oran

Algérie : de la viande de l’âne inonde un quartier d’Oran

Algérie – Les services de la sécurité sont parvenus à saisir une grande quantité de viande de l’âne dans une boucherie à Oran en Algérie. Vous êtes curieux d’en savoir plus à ce propos ? Ne bougez pas alors ! Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette édition du mercredi 19 octobre 2022. 

Les éléments de la sécurité de la daïra d’es Sénia, située dans la wilaya d’Oran en Algérie, ont réussi à saisir une grande quantité de viande de l’âne. En effet, cette dernière était destinée à la commercialisation et la vente. Si vous voulez connaître les détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Lors d’une rafle dans une boucherie à Oran, les agents de police ont procédé à la saisie d’une grande quantité de viande avariée. À savoir, de la viande rouge et blanche. En plus de la viande d’âne impropre à la consommation humaine destinée à la vente. Cela, en utilisant des matériaux spéciaux pour la conservation des cadavres.

Il s’agit là de ce que rapporte Ennahar dans son quotidien arabophone. Cette opération a abouti à l’arrestation de cinq (5) personnes, âgées entre 19 et 26 ans. La police a donc saisi une quantité de 52 kg de viande d’âne. En plus de 438 kg de viande blanche pourrie. Ce n’est pas tout !

On retrouve notamment 15 kg de viande rouge avariée, 6 kg de viande blanche hachée pourrie et 10 kg d’abats. Plus encore, du poulet pourri et 6 kg de viande rouge hachée. Les agents de sécurité ont également retrouvé 17 kg et 300 g de poudre pour empêcher la viande de pourrir. 

Saisie d’une grande quantité d’entrailles de bœuf à Oran

Effectivement, des éléments de la gendarmerie d’Oran ont réussi à contrecarrer la commercialisation d’une quantité importante d’entrailles de bœuf. Et ce, lors d’une intervention sur la route nationale n°04 reliant les communes de Oued Tlélat et El Kerma. C’est en tout cas ce que rapporte la même source médiatique.  

Dans le détail, cette opération a eu lieu après l’arrêt d’un camion frigorifique Hyundai. Après avoir fouillé et consulté les documents et papiers du chauffeur, 15 quintaux d’entrailles de bœuf congelés ont été retrouvés à l’arrière de son véhicule. Par ailleurs, cette quantité a été présentée à un vétérinaire.

Après examen, il a été constaté que cette marchandise est impropre à la consommation humaine. Celle-ci ne remplit pas les conditions de propreté. En plus que son propriétaire ne possède pas de registre du commerce.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes