Votre Argent

Algérie : Vers plus de billets de banques avec des symboles historiques ?

1
algérie billets symboles historiques
S'abonner :

Algérie – Ce mercredi, le Premier ministre Abdelaziz Djerrad a appelé la Banque d’Algérie à incorporer des symboles historiques dans les billets de banques, ainsi qu’à les imprimer conformément aux normes internationales.

Selon un communiqué du Premier ministère, Abdelaziz Djerad, à signifier à la Banque centrale d’Algérie l’importance d’imprimer les billets de la monnaie nationale avec l’effigie de symboles historiques.

Ceci survient après l’annonce faite par le ministre des Finances, le 4 juillet dernier. C’était en rapport avec l’émission d’un nouveau billet de 2000 dinars; et d’une pièce de 200 dinars; à partir du premier novembre prochain. Le premier portera l’effigie du Groupe des six; tandis que sur la seconde figurera le chahid Ahmed Zabana.

D’après le document officiel rapporté par l’APS, le Premier ministre; accompagné de son ministre des Finances et du gouverneur de la Banque d’Algérie par intérim; s’est rendu à l’Hôtel des monnaies de la BA.

C’était lors de cette sortie sur le terrain qu’Abdelaziz Djerad a, en Présence d’Aimene Benabderrahmane, adressé son appel à l’institution bancaire centrale; de redonner considération aux héros de la nation. Telle chose se fera « en frappant des pièces et imprimant des billets à leurs effigies ».

Billets de banques en Algérie : Intégration des symboles historiques, et modernisation de l’outil de production

Djerad « a longtemps conversé avec le personnel et a pris note de leurs conditions de travail »; d’après la même source. À ce niveau, le deuxième homme du pays a mis en exergue l’exigence « de moderniser l’outil de production ».

L’orateur a poursuivi en mettant en avant le caractère crucial de « l’impression des billets de banques; et de la frappe des pièces de monnaie, selon les standards internationaux; mais en intégrant les symboles de notre histoire nationale ».

« Au cours de sa visite dans les différents compartiments de fabrication des billets et des pièces; ainsi que des documents sécurisés », le Premier ministre a en effet longuement échangé avec les travailleurs. C’est, vraisemblablement, en vue d’améliorer leur situation professionnelle.

Finalement, le Premier ministre n’a pas manqué d’adresser ses félicitations et encouragements; à l’intégralité des employés de l’Hôtel des Monnaies. Il a fait cela en hommage aux « efforts louables consentis » par eux. De plus est, « durant cette période difficile de pandémie », conclut le communiqué.

Article recommandé :  Algérie : Ouverture de 47.600 commerces le jour de l’Aïd El Adha

France : des rapatriés depuis un vol d’Algérie hospitalisés à Lyon

Article précédent

Aïd El Adha 2020 en Algérie : Berkani redoute une accélération du virus

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. On ne continue pas à imprimer des billets pour une monnaie dont la valeur ne cesse de se dégrader.
    Que peut on acheter avec 1 DA aujourd’hui ?
    Alors profitons de ce papier et de cet outil moderne pour passer à une nouvelle monnaie dont la valeur serait de dix fois le Dinars actuel, en ce sens 1NDA = 10DA . Un nouveau Dinars serait le bienvenu. Bien des pays à travers le monde avait changé de monnaie avec une monnaie plus forte.
    Profitons de cette occasion , aussi, pour proposer une loi qui impose un seul pliage au billet de banque . Plié plus d’une fois, froissé ou dénaturé avec une autre inscription , le billet n’est plus accepté dans une transaction. Le commerçant refusera un billet plié plus d’une fois ou froissé ou encore portant une inscription non conforme.
    Pourquoi ne pas payer sa baguette de pain 1 NDA et avoir son petit café à 3 NDA. ?

Comments are closed.