AccueilÉconomieDigitalAlgérie : vers la hausse des prix des smartphones de 40 %...

Algérie : vers la hausse des prix des smartphones de 40 % en 2022

AlgérieMohamed Bachir Tabti a affirmé que les prix des téléphones portables vont augmenter de manière significative. Ça ira Jusqu’à 40 % en début 2022, selon lui. 

La hausse des prix des smartphones en Algérie est remarquable. Elle rend le simple citoyen incapable d’acheter un téléphone portable. Car le marché de ces appareils connaît un chaos remarquable et des augmentations de prix hilarantes.

C’est dans une déclaration à Echorouk. qu’il se prononce. Mohamed Bachir Tabti est le représentant des revendeurs de téléphones portables et d’appareils électroniques au niveau de l’Association nationale des commerçants et artisans. Il s’exprime en expliquant que les commerçants du marché de la téléphonie mobile achètent ces derniers sur les marchés mondiaux. Et cela par le biais de ventes électroniques, qui sont principalement gérées par une société électronique. Ils contribuent donc indirectement à équilibrer les prix des téléphones mobiles par le biais du commerce de « Cabas » qui reste illégal. 

Le porte-parole officiel de l’Association nationale des commerçants et artisans s’explique. Il a affirmé que de nombreux investisseurs et représentants de marques de sociétés d’électronique en Algérie attendent avec impatience l’importation de téléphones portables dans un cadre légal et légitime.

Hausse des prix: Les smartphones n’ont jamais été aussi chers 

L’orateur, Mohamed Tabti regrette le manque d’usines spécialisées dans l’installation de téléphones portables. Notamment les smartphones, et c’est ce qui peut faire que le marché de ces produits soit témoin d’un prix exagéré.

D’autant plus que le marché est aujourd’hui soumis aux commerçants du « cabas ». C’est-à-dire ceux qui rapportent des téléphones de l’étranger. Notamment de Dubaï, en très petites quantités, et ils les revendent à des prix élevés.

En ce qui concerne le marché Balfour à El Harrach des téléphones portables et l’électronique, Mohamed Bachir Tabti constate que le nombre de ses clients a remarquablement reculé. Surtout après la hausse des prix des smartphones en Algérie. Des produits devenus une nécessité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes